Le CAC 40 finit au-dessus des 3.700 points

Une première depuis le début de l'année. Le CAC 40 termine ce soir au-dessus des 3.700 points. L'indice gagne 0,25% à 3.706,79 points, dans un volume de 3,78 milliards d'euros. A New York, le Dow Jones prend 0,37% à 10.649 points et le Nasdaq 0,34% à 2.123 points. A Londres, le Footsie avance de 0,47% à 4.468 points. A Francfort, le Dax monte de 0,38% à 4.150 points. Sur le marché des changes, l'euro vaut 1,2586 dollar.Sur le plan économique, les commandes de biens durables ont stagné en décembre aux Etats-Unis. Par ailleurs, les ventes de logements neufs ont reculé de 5,1%, toujours en décembre, au rythme annualisé de 1,06 million d'unités, alors que les économistes tablaient sur un chiffre stable. Sur l'ensemble de 2003, les ventes ont toutefois progressé de 11,5% au record de 1,085 million d'unités, à comparer à 973.000 en 2002. Ce soir, la Fed doit publier un communiqué à l'issue de la réunion de son comité monétaire. Les économistes tablent sur un statu quo sur les taux.En tête du CAC 40, Suez progresse de 4% à 17,18 euros, soutenu notamment par l'attente de la cession de sa participation dans M6 et de bons résultats 2003. Le groupe doit publier son chiffre d'affaires annuel demain matin. Le titre profite également de rumeur de marché sur l'éventuel intérêt des allemands RWE et E.On sur leur concurrent français. De son côté l'action M6 bondit de 3,99% à 28,13 euros.Très en forme une grande partie de la journée, Saint-Gobain se retourne sur la fin. Le titre lâche 0,52% à 40,42 euros. Le groupe publiera également son chiffre d'affaires 2003 demain, ainsi que ses résultats provisoires. Hier, SG Securities a relevé son objectif de cours sur le titre de 40 à 46 euros. Autres chiffres attendus, ceux d'Accor, ce soir. Le titre gagne 0,72% à 36,21 euros.Lafarge a également viré au rouge dans l'après-midi, à la suite d'une conférence téléphonique de la direction au cours de laquelle elle a indiqué qu'elle n'attend pas de réelle reprise sur ses principaux marché en 2004. Les investisseurs sont déçus, d'autant que le chiffre d'affaires 2003 annoncé ce matin ne réservait pas de mauvaise surprise. Le titre abandonne 3,19% à 66,70 euros, plus forte baisse du CAC 40. A l'inverse, Carbone Lorraine se reprend vivement dans l'après-midi pour finir en hausse de 1,19% à 32,23 euros après l'annonce d'une baisse de 13% de ses facturations annuelles à 629 millions d'euros en 2003. Le spécialiste des composants électriques table en outre sur une perte de 35 à 40 millions d'euros sur l'exercice 2003.Air Liquide prend 0,37% à 135,70 euros. Le spécialiste des gaz industriels a enregistré une progression de 6,2% de son chiffre d'affaires 2003 à 8,39 milliards d'euros. Sur le seul quatrième trimestre, la croissance est de 4,2% à 2,15 milliards. Le groupe table sur une croissance de son résultat net pour 2003. Casino recule de 0,33% à 75,40 euros. La croissance organique est inférieure à l'objectif au quatrième trimestre. Le chiffre d'affaires annuel s'élève à 22,97 milliards d'euros.Sanofi-Synthélabo avance de 1,18% à 55,55 euros et Aventis gagne 1,68% à 60,50 euros. Ce dernier réunissait son conseil de surveillance cet après-midi. Pas d'information au moment où nous écrivons ces lignes. Hier, Igor Landau, le président d'Aventis, a réaffirmé son rejet de l'offre hostile de Sanofi-Synthélabo, motivée, selon lui, par la crainte de devenir opéable à partir de décembre prochain, après l'extinction du pacte qui lie Total et L'Oréal, les deux premiers actionnaires de Sanofi-Synthélabo.Thales recule de 1,88% à 28,72 euros. La France pourrait être condamnée à payer plus de 600 millions de dollars à Taiwan à la suite des commissions occultes versées par Thomson CSF (ancien nom de Thales) lors de la vente de six frégates en 1991, révèle Le Figaro, qui cite un rapport confidentiel du procureur de la République de Paris. Dans un secteur proche, EADS abandonne 2,56% à 18,27 euros, signant ainsi la plus forte baisse de l'indice.Les valeurs technologiques évoluent en ordre dispersé. Alcatel perd 0,30% à 13,36 euros alors que sa filiale Alcatel Space dit tabler sur une reprise progressive du marché des satellites à partir de cette année. En baisse à l'ouverture, STMicroelectronics prend 0,44% à 22,92 euros. Le groupe publiera ses comptes annuels après la clôture de Wall Street.Sur le SRD, Infogrames décroche de 11,62% à 4,03 euros. Sa filiale américaine Atari Inc. a prévenu que ses résultats annuels seraient inférieurs aux prévisions et annoncé le report du lancement du jeu "Driv3r" de fin mars à début juin. Par ailleurs, Electronic Arts, le numéro un mondial des jeux vidéo, a indiqué que ses résultats du trimestre en cours se situeraient dans le bas de la fourchette des estimations des analystes.Olivier Pinaud Copyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.