Le CAC 40 n'en fait qu'à sa tête

Séance agitée et volatile, au gré des publications de résultats et des nombreuses statistiques du jour aux Etats-Unis. Le CAC 40 est passé par toutes les couleurs mais gagne au final 0,40% à 3.626,97 points dans un volume d'échanges de 3,5 milliards d'euros, malgré la baisse des marché américains. Le Dow Jones recule de 0,10% à 10.528 points et le Nasdaq de 0,58% à 2.098 points, pénalisé par les perspectives inférieures aux attentes de Yahoo !. A Londres, le Footsie perd 0,12% à 4.456 points et, à Francfort, le Dax monte de 0,33% à 4.068 points. Sur le marché des changes, le dollar se reprend à 1,2623 pour 1 euro.Du côté de l'économie, la baisse plus forte que prévu des inscriptions hebdomadaires au chômage, avec une moyenne mobile au plus bas depuis près de trois ans, compense la hausse timide des ventes au détail de décembre. De son côté, l'indice Empire State de la Fed de New York est ressorti au niveau record de 39,2 en janvier, après 36,2 en décembre. On attend encore l'indice de la Fed de Philadelphie pour janvier, à 18h00, et le budget fédéral de décembre à 19h00. En Europe, le produit intérieur brut de l'Allemagne s'est contracté de 0,1% l'an dernier, son premier repli annuel depuis 1993. De son côté, la zone euro a enregistré une croissance de 0,4% en première approche au troisième trimestre, soit une hausse de 0,3% en glissement annuel.En tête du CAC 40, Axa s'apprécie de 3,39% à 18,92 euros alors qu'UBS est passé de "réduire" à "neutre" sur le titre. L'assureur envisage de supprimer 700 postes en Grande-Bretagne cette année afin d'améliorer sa rentabilité. Par ailleurs, l'un des principaux actionnaires de l'assureur américain Mony Group a fait savoir hier soir qu'il voterait contre le projet de reprise du groupe par Axa Financial. Ce dernier propose un montant de 1,5 milliard de dollars. Les assureurs sont bien orientés. AGF prend 2,25% à 45,45 euros. Sur le SRD, Euler Hermes avance de 2,64% à 41,57 euros. Scor prend 5% à 1,47 euro.Arcelor gagne encore 1,19% à 14,45 euros. Morgan Stanley a relevé de "en ligne" à "attractif" le secteur de l'acier européen, et porté son objectif de cours sur le numéro un mondial de 15 à 17 euros. Depuis quelques jours les recommandations positives se succèdent pour le sidérurgiste. Par ailleurs, l'anglo-néerlandais Corus a annoncé qu'il augmentera sensiblement ses prix à compter d'avril.Les bancaires profitent des bons résultats trimestriels de l'américain Bank of America et de l'annonce du rachat de Bank One par JP Morgan Chase. Société Générale gagne 1,32% à 72,95 euros, Dexia 0,92% à 14,33 euros et BNP Paribas 0,40% à 50,25 euros.Rexel, la filiale à 72% de PPR, perd 1,57% à 34,45 euros. Le distributeur de matériel électrique a accusé une baisse de 2,8%, à 6,65 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires 2003 à données comparables.Les valeurs technologiques ont fait preuve d'une grande volatilité. Bien orientées après la publication des performances trimestrielles et des perspectives meilleures que prévu d'IBM, les valeurs technologiques sont reparties à la baisse avec le Nasdaq. Avant de se reprendre pour certaines. Alcatel gagne 0,54% à 13,15 euros. En revanche, Cap Gemini perd 0,66% à 37,45 euros et STMicroelectronics 0,22% à 23,04 euros. L'américain Intel a annoncé un doublement de son bénéfice au quatrième trimestre, mais table sur une baisse de son chiffre d'affaires sur les trois premiers mois du nouvel exercice, par rapport au record enregistré au dernier trimestre 2003.Veolia Environnement monte de 0,27% à 21,98 euros. SG Securities passe de conserver à achat sur la valeur. Le prix d'équilibre est relevé à 25,5 euros contre 21,5 euros. Selon la banque, le titre est bon marché et la nouvelle stratégie de croissance plus sélective offre de meilleures perspectives de rentabilité.Technip progresse de 5,60% à 87,65 euros. Le groupe de services pétroliers table pour 2004 sur une croissance de plus de 15% de son chiffre d'affaires par rapport à 2002 et de 45% de son résultat net avant survaleurs. Technip a par ailleurs confirmé ses objectifs de hausse de 5% du chiffre d'affaires en 2003 et de 10% de l'excédent brut d'exploitation.EADS recule de 0,92% à 18,25 euros, réduisant ses pertes à la faveur d'une remontée du dollar dans l'après-midi. Ce matin, les responsables du groupe ont tenu des propos contradictoires. Noël Forgeard, le président d'Airbus, a confirmé que l'objectif des 300 avions livrés a été dépassé en 2003, avec 305 livraisons. En revanche, le directeur commercial de l'avionneur a déclaré à Reuters tabler sur environ 250 commandes pour 2004. Selon lui, la reprise du marché n'est pas aussi forte que prévu il y a trois ans. Jusque là, le constructeur tablait sur une légère baisse. Thales abandonne 1,16% à 28,05 euros alors que la Snecma a rejeté ses propositions de rapprochement, rapporte le Financial Times.Les automobiles s'enfoncent. Peugeot perd 1,79% à 39,50 euros. Renault recule de 1,82% à 54 euros. Les ventes d'automobiles ont reculé de 1,3% en Europe occidentale l'an dernier, avec une baisse de 1,8% en décembre. Celles de PSA Peugeot Citroën chutent de 12,9%. Renault affiche pour sa part un recul de 2,4%. En revanche, sa filiale Nissan enregistre une progression de 25% de ses ventes.Olivier Pinaud Copyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.