L'obsar du meilleur réalisateur à Luc Besson ?

And the winner is... Mister Luc Besson! La cérémonie des Oscars n'aura lieu que le 29 février à Hollywood, mais déjà le réalisateur de Nikita, Léon ou Le Cinquième Elément, peut se prévaloir d'un joli prix, 25 millions d'euros décernés sous forme d'Obsar (des obligations à bons de souscription d'actions) levés auprès d'investisseurs institutionnels. La somme est coquette mais les modalités, un placement privé, suggèrent plutôt une entrée discrète par les coulisses de la Bourse qu'une triomphale montée des marches du Palais Brongniart. Pré-annoncée depuis plusieurs années, l'introduction en Bourse d'EuropaCorp devrait avoir lieu... dans cinq ans. Si tout va bien. On appelle ça une bande annonce "teaser" (une "aguiche") dans le milieu. L'heureux producteur de la série des "Taxis" avait intrigué en fin d'année dernière en évoquant un visa de la COB déjà accordé. Aujourd'hui, tout est plus clair. L'imagination des banquiers d'affaires ayant aussi peu de limites que celle des scénaristes, EuropaCorp a choisi une version originale de levée de fonds: c'est en effet la première fois qu'une société non cotée émet ce type d'obligations déjà peu courantes (dix émissions en deux ans). C'est aussi une première pour une société du secteur du cinéma, peu prisées en général des investisseurs compte tenu d'un énorme facteur risque.Luc Besson, peu enclin à baisser les bras, n'a pas renoncé à son projet d'introduction. Ainsi, les bons attachés aux obligations permettent de souscrire d'ici cinq ans une action à un prix déterminé (pour l'instant confidentiel), ce qui revient à pré-financer par les banques l'augmentation de capital qui aurait lieu à ce moment-là... Une sorte d'acclimatation à la Bourse, de petit bain avant le saut dans le grand bleu, mais, à la différence du marché libre, sans solliciter les particuliers. Toutefois, dans l'hypothèse où l'introduction fleurerait le flop annoncé, une clause de remboursement des bons est prévue.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.