Le CAC finit au-dessus des 3.600 points

La Bourse de Paris a quasiment passé toute la séance au-dessus des 3.600 points. La bonne tendance a été confortée par la baisse surprise du déficit commercial américain, permettant au dollar de se reprendre et de repasser temporairement sous 1,27 pour un euro. Au final, le CAC 40 gagne 1,02% à 3.612,55 points, dans un volume d'affaires étoffé de 4,32 milliards d'euros. En séance, l'indice a marqué un plus haut à 3.617,52 points. A Londres, le Footsie prend 0,48% à 4.461 points et, à Francfort, le Dax avance de 1,48% à 4.055 points. A New York, le Dow Jones monte de 0,73% à 10.503 points et le Nasdaq grimpe de 0,51% à 2.107 points.Le déficit commercial américain est tombé en novembre à son plus bas niveau depuis octobre 2002. Globalement conforme aux attentes, la hausse de 0,3% des prix à la production le mois dernier n'a guère d'impact sur la tendance. Par ailleurs, la Réserve fédérale doit publier son Livre Beige à 20h00. En Europe, les prix à la consommation ont finalement augmenté de 1,1% l'an dernier en Allemagne, soit le taux annuel le plus faible depuis 1999. En Grande-Bretagne, le taux de chômage est ressorti à 4,9% sur les trois mois à fin novembre, selon les normes du Bureau International du Travail, son plus bas niveau depuis mai 2001.Les valeurs dollar profitent de la remontée du billet vert. En tête du CAC 40, Thales gagne 6,09% à 28,38 euros, également porté par la perspective de la signature d'un important contrat avec l'armée britannique. Egalement concerné, EADS avance de 3,37% à 18,42 euros. Le groupe pourrait commenter cette rumeur à l'occasion de la présentation de ses voeux à la presse dans la soirée.Thomson monte de 4,09% à 17,54 euros, Schneider Electric prend 3,35% à 52,40 euros et Arcelor s'apprécie de 3,93% à 14,28 euros. Exane, qui juge que le niveau actuel constitue une opportunité d'achat, a relevé son objectif de cours à 17 euros. Par ailleurs, le premier sidérurgiste mondial, a confirmé qu'il allait investir 14,9 millions d'euros dans une usine de transformation d'acier en Slovaquie.Alcatel prend encore 1,32% à 13,08 euros, toujours soutenu par l'espoir d'une reprise des investissements des opérateurs télécoms ainsi que par des rumeurs de cession de son pôle téléphones mobiles au chinois TCL et d'avancement de la publication de ses comptes annuels 2003. Ces derniers pourraient se révéler meilleurs que prévu.STMicroelectronics prend 1,01% à 23,09 euros dans l'attente des résultats d'Intel au quatrième trimestre. Les analystes anticipent une progression des comptes du numéro un mondial des semi-conducteurs. Autres publications à suivre pour les technologiques, Apple et Yahoo !. Sagem gagne 4,53% à 99,30 euros. Le groupe a pris la tête des ventes de téléphones mobiles en France à la fin 2003, devançant Nokia, le numéro un mondial du secteur.Vivendi Universal avance de 1,25% à 21,07 euros. Le groupe de médias et de communication a annoncé la signature d'un accord avec les minoritaires d'UGC en vue de sa sortie à terme du capital du distributeur cinématographique. VU, qui est également libéré des promesses d'achat consenties aux actionnaires familiaux sur la totalité de leur participation antérieure, précise qu'il ne détiendra plus que 40% du capital d'UGC SA. Par ailleurs, VU Games, filiale de VU spécialisée dans les jeux vidéo, n'est plus à vendre, à déclaré Bruce Hack, son nouveau directeur général.Les équipementiers automobiles ont le vent en poupe. Plus forte hausse du SRD, Faurecia s'adjuge 7,04% à 57,80 euros après l'annonce, hier soir, d'une hausse de 2,6% de son chiffre d'affaires, à 10,12 milliards d'euros, en 2003, grâce à un bon quatrième trimestre. CAI Cheuvreux a relevé son opinion sur le titre de "sous-performance" à "surperformance". Son concurrent Valeo, qui bénéficie de la même recommandation, avance de 5,93% à 33,95 euros.Longtemps en baisse, Suez se reprend sur la fin et termine en hausse de 0,06% à 15,73 euros. Le groupe a résilié son contrat d'exploitation d'eau qui le liait à l'île de Porto Rico. Signé par sa filiale Ondeo en mai 2002 pour une durée de dix ans, ce contrat, présenté comme le plus important du groupe, représentait 450 millions d'euros de chiffre d'affaires par an. Cet abandon a été décidé au vu de conditions économiques différentes de celles présentées dans l'appel d'offres.Alstom perd 0,71% à 1,39 euro. Le groupe d'ingénierie et de transport anticipe des résultats et un cash flow médiocres pour son exercice à fin mars, en raison d'une demande qui demeure "déprimée" et des dépenses générées par des turbines défaillantes, selon un document remis par le groupe à la SEC, le gendarme des Bourses américaines. Le groupe a par ailleurs annoncé avoir remporté un contrat de 235 millions d'euros auprès de la SNCF pour la fabrication de 22 TGV.Guyenne et Gascogne recule de 2,84% à 88,80 euros. Le chiffre d'affaires 2003 du distributeur a baissé de 0,5%, à 1,35 milliard d'euros. Sur le seul quatrième trimestre, l'activité recule de 3% à 365,7 millions. Le groupe indique que, après un exercice 2003 marqué par des événements exceptionnels, dont l'incendie du siège de la maison-mère, il envisage "plus sereinement 2004 avec une nouvelle étape de croissance qui accompagnera la reprise économique attendue cette année".Enfin, Rexel baisse de 1,41% à 35 euros. La filiale de Pinault-Printemps-Redoute doit publier son chiffre d'affaires annuel ce soir.Olivier PinaudCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.