Le CAC 40 repasse les 3.700 points

Jusque-là pétrifiée dans l'attente des conclusions du comité monétaire de la Réserve fédérale, la Bourse de Paris a retrouvé un peu de tonus après l'annonce, dans l'après-midi, d'une hausse de 4,3% des commandes à l'industrie aux Etats-Unis. Cela ne suffit pas à faire passer durablement l'indice dans le vert mais le CAC 40 termine sur un léger repli de 0,13% à 3.700,79 points. A New York, après un bref passage dans le vert, le Dow Jones cède 0,21% à 10.292 points et le Nasdaq recule de 0,04% à 1.938 points. A Francfort, le Dax plie de 0,42% à 3.990 points. Enfin, à Londres, le Footsie monte de 1,28% à 4.547 points : fermé hier pour cause de jour férié, le marché britannique s'offre aujourd'hui une séance de rattrapage.Dans l'attente de la réunion de politique monétaire de la Réserve Fédérale américaine, les investisseurs sont restés très prudents. Si les économistes tablent à la majorité sur un statu quo, les marchés seront très attentifs aux commentaires de la Fed, y cherchant le moindre indice sur le calendrier du prochain resserrement monétaire. Le communiqué de la Réserve Fédérale est attendu à 20h15, heure de Paris. Sur le marché des changes, la perspective de la réunion de la Fed ne profite étonnamment pas au dollar. La devise américaine baisse face à l'euro, à 1,2080 contre 1,1934 hier soir en clôture à New York.Sur le plan économique, en France, le moral des ménages s'est légèrement amélioré en avril, selon les résultats de l'enquête menée par l'Insee, les industriels notent en revanche que la reprise économique devrait marquer le pas au deuxième trimestre, selon l'enquête de conjoncture également signée de l'Insee. Les chiffres européens n'ont réservé aucune surprise : les prix à la production ont progressé de 0,6% en mars dans la zone euro, tandis que le taux de chômage restait stable à 8,8%.Pas de grandes variations au sein du CAC 40. Carrefour prend 0,46% à 39,10 euros et Casino 1,28% à 75,20 euros, en réaction aux projets de Nicolas Sarkozy pour soutenir la consommation (baisse de la fiscalité sur les crédits à la consommation, réintégration des marges arrières, ouverture des magasins le dimanche...).Bouygues prend 0,73% à 28,99 euros. Le chiffre d'affaires du groupe de construction et de communication a progressé de 6% au premier trimestre 2004. Il s'élève à 4,89 milliards d'euros.Pernod Ricard accuse la plus forte baisse de l'indice (-3,06% à 104,40 euros), affecté par le changement de recommandation de CAI Cheuvreux désormais à "sous-performance" sur le titre pour des raisons de valorisation. Le groupe a pourtant réalisé un bon premier trimestre, avec un chiffre d'affaires de 703,8 millions d'euros de ventes dans le secteur des vins et spiritueux. Son activité a ainsi baissé de 1,2% par rapport à la même période de l'année dernière, mais progressé de 5,4% à périmètre et taux de change constants. Le groupe juge que "ce début d'année favorable renforce sa confiance pour l'exercice 2004".Vinci cède 1,14% à 82,05 euros. Lors de l'assemblée générale, la direction du groupe de construction a indiqué qu'elle n'est pas candidate aux prochaines ouvertures du capital des deux sociétés autoroutières (Sanef et SAPRR) envisagées par Bercy.Aventis recule de 0,79% à 62,75 euros, après le revers subi aux Etats-Unis par le laboratoire pharmaceutique. Une commission consultative de la FDA, la Food and Drug Administration, a rejeté le Genasense, un anticancéreux expérimental mis au point par Aventis et le laboratoire américain de biotechnologies Genta pour le traitement des mélanomes avancés, jugeant ses effets secondaires trop lourds. Aventis fondait beaucoup d'espoirs sur le Genasense, le considérant comme l'un de ses médicaments les plus prometteurs, à même de dégager plus de 2 milliards de dollars de chiffre d'affaires annuel. Par ailleurs, conséquence de l'offre de rachat sur Aventis, Sanofi-Synthélabo (-1,04% à 52,25 euros) reporte son assemblée générale, prévue le 24 mai, à une date ultérieure.Sur le SRD, Ciments Français progresse de 2,92% à 63,50 euros. Le cimentier a été bénéficiaire au premier trimestre 2004, avec un profit de 22 millions d'euros à comparer à une perte de 4 millions un an plus tôt. Le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 7,9% à 666 millions d'euros. Toujours au chapitre des chiffres d'affaires, Euler Hermes a réalisé 466,7 millions d'euros de facturations au premier trimestre 2004, en baisse de 0,6%. A taux de change et périmètre constants, l'activité baisse de 0,2%. Le titre recule de 0,84% à 47,50 euros.Foncière Lyonnaise est très entouré, en hausse de 1,04% à 36,78 euros. Selon Le Figaro et Les Echos, Risanamento, la filiale du groupe italien de Luigi Zunino, et CDC Ixis ont signé un accord de partenariat en vue du rachat de la société foncière. L'italien prendrait 80% du capital, CDC Ixis se contentant du solde.Air France a réussi son offre publique d'échange sur KLM. A la date de clôture de l'offre, fixée au 3 mai, les actionnaires ont apporté à l'offre 41.762.597 actions, soit 89,22% des titres KLM. Air France a ouvert une période d'offre complémentaire entre le 4 mai et le vendredi 21 mai. La compagnie aérienne française est désormais privatisée, la part de l'Etat ayant été ramenée à 44,7% du capital. Air France progresse de 0,34% à 14,70 euros.Olivier Pinaud Copyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.