Le CAC 40 repasse au-dessus des 3.600 points

En hausse de près d'un demi point à l'ouverture, le marché parisien s'est rapproché des 3.600 points avant de se stabiliser en attendant l'ouverture des marchés américains. Le début de séance positif du Dow Jones et surtout du Nasdaq permet à la place de Paris d'augmenter ses gains.A la clôture, le CAC 40 gagne 1,49% à 3.606 points dans un volume étoffé de 4,5 milliards d'euros. A Londres, le Footsie monte de 1,35% à 4.454 points. A Francfort, le Dax prend 1,72% à 3.849 points. En revanche, l'euro n'est pas à la fête aujourd'hui. La monnaie européenne cède du terrain face au billet vert et s'échange à 1,1812 dollar.Parmi les bonnes nouvelles de la journées, l'OCDE estime que, compte tenu des contraintes budgétaires des Etats membres, la seule solution pour relancer efficacement l'économie de la zone euro réside dans une baisse des taux d'intérêt. Un appel également lancé ce matin par le ministre belge des Finances. Signe du peu de dynamisme actuel dans la zone euro, la production industrielle de la France a augmenté de 0,1% en mars, environ 0,2 point de moins qu'attendu par les économistes. En février, la progression a été relevée à 1,2%. Hors énergie et alimentaire, la production industrielle a baissé de 0,3% après une hausse de 1,1% en février. En Allemagne, l'excédent commercial est ressorti à 16,5 milliards d'euros en mars, contre 12,1 milliards d'euros en février.Plus forte hausse du CAC 40, Capgemini progresse de 6,03% à 29,18 euros. Ce matin, le groupe a annoncé une baisse de 5% de son chiffre d'affaires trimestriel. Le titre de la SSII a accéléré en début d'après-midi à la suite de la réunion d'analystes organisée pour la présentation du chiffre d'affaires trimestriel. Selon une source de marché, la direction du groupe n'a pas modifié son discours ni ses prévisions. "Il n'y a pas de mauvaise nouvelle", indique ce trader. Une bonne nouvelle alors que Capgemini a plusieurs fois abaissé ses objectifs au cours des derniers trimestres. Dans son sillage, Altran s'adjuge 7,06% à 8,49 euros.L'Oréal remonte de 4,52% à 64,7 euros. Les valeurs les plus sanctionnées hier figurent dans le haut du classement depuis ce matin. La Société Générale se reprend de 3,62% à 67,3 euros et Peugeot progresse de 3,48% à 44,59 euros.Alcatel, qui a perdu 4,66% hier, regagne 2,44% à 12,16 euros. Moody's a relevé la perspective de la note de la dette à positive contre stable. Thomson avance de 1,91% à 15,46 euros ou bien encore Vivendi Universal de 1,06% à 20,02 euros. EADS progresse de 1,23% à 19,81 euros.Lagardère gagne 1,66% à 49,10 euros. Lors de l'assemblée générale, la direction du groupe a relevé sa prévision de hausse du résultat d'exploitation cette année pour sa branche médias. La fourchette va désormais de 4% à 8% de hausse contre 2% à 6% auparavant.Chahuté hier (-6,56%), Air France remonte de 0,92% à 13,22 euros à la faveur de la publication de bons chiffres d'activité pour le mois d'avril. Le trafic de la compagnie aérienne a progressé de 18,2%, profitant notamment d'une base de comparaison favorable, le printemps 2003 marquant le pic de l'épidémie de SRAS en Asie. Le coefficient d'occupation gagne 4,1 points à 77,77%. En intégrant KLM, avec lequel le groupe a fusionné, le trafic a augmenté de 19,5% avec un coefficient d'occupation de 79,5% (+5,8 points).Thales (+2,62% à 30,14 euros) a réalisé un chiffre d'affaires de 1,94 milliard d'euros au premier trimestre 2004, en baisse de 1,7%. A données comparables, la croissance s'élève à 1,5%, portée par les activités dans la défense (+4,4% à 1,2 milliard d'euros). Lors d'une conférence téléphonique, la direction de Thales a confirmé les objectifs annuels : hausse d'au moins 2% du chiffre d'affaires et amélioration de 2% à 5% du résultat d'exploitation. Le groupe tient son assemblée générale aujourd'hui.L'offre mixte relevée d'achat et d'échange de Sanofi-Synthélabo sur Aventis débutera demain. Le projet a été jugé recevable par l'Autorité des marchés financiers et le document est publié ce matin dans la presse. L'action Sanofi-Synthélabo recule de 0,19% à 52,8 euros et Aventis prend 0,08% à 63,9 euros.Enfin, selon la Tribune, les salariés pourraient jouer un rôle dans le plan de sauvetage d'Alstom. Ils pourraient prendre 15% à 20% du capital du groupe. Par ailleurs, Nicolas Sarkozy, le ministre de l'Economie et des Finances, doit rencontrer demain Mario Monti, le commissaire européen à la Concurrence. Le gouvernement français s'est déclaré, à plusieurs reprises, opposé à un démantèlement d'Alstom. Le titre progresse de 2,33% à 1,32 euro. Johan Deschamps Copyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.