La bulle, acte II ?

"Nous sommes revenus d'une certaine manière à une période de mini-bulle, puisque les gens attendent beaucoup de ces valorisations": c'est un professionnel d'Internet et non des moindres qui le dit, Bill Gates, le président et fondateur de Microsoft. Une sortie qui lui a valu quelques railleries : le cours de Yahoo! a doublé en un an, celui d'Amazon s'est envolé de 73% et celui d'eBay de 58%, tandis que l'action Microsoft a gagné à peine 4%. La question d'une possible résurgence de la bulle Internet n'en reste pas moins légitime. Notamment au regard de l'ébullition suscitée par l'introduction annoncée du moteur de recherche Google, pour une date encore inconnue, au printemps ou cet été. On parle déjà d'une valorisation allant de 15 à 20 milliards de dollars, soit peut-être plus qu'Amazon (18 milliards) et au moins la moitié de la capitalisation de Yahoo! (31 milliards). Comment ne pas craindre de nouveaux excès au vu de l'impatience des investisseurs avides de papier Google et lorsque l'on sait qu'un autre moteur de recherche, Ask Jeeves Inc, en Bourse depuis quatre ans, a vu son cours quintupler en un an? L'effervescence gagne même l'Internet non coté. Yahoo! vient d'annoncer le rachat du français Kelkoo, troisième site de commerce électronique européen, pour plus d'un demi milliard de dollars! Soit 43 fois les bénéfices et plus de onze fois le chiffre d'affaires, il est vrai en croissance de 170% l'an passé. Un prix "atypique" a reconnu un dirigeant du portail américain. Quel joli coup pour les actionnaires du site de comparaison de prix, ex-start-up fondée en novembre 1999, quatre mois avant l'éclatement de la (première?) bulle Internet: les 475 millions d'euros, soit 575 millions de dollars en cash, représenteraient dix fois la mise initiale! Rentable depuis un an, on savait Kelkoo devenu une cible très convoitée. La fièvre sera-t-elle passagère? Et la "mini-bulle" se dégonflera-t-elle avant de devenir maxi? La plus grande vigilance s'impose de la part des investisseurs et des banquiers introducteurs afin de ne pas sombrer de nouveau dans le "n'importequoi.com" et "l'attrape-gogoo".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.