Léger rebond au-dessus des 3.700 points

Les marchés d'actions européens, après un début de séance atone, ont pris le chemin de la hausse dans l'après-midi, soutenus par la stabilisation des cours du pétrole, avant de réduire leur avance en fin de séance tandis que les places américaines montraient quelques signes de faiblesse. Au chapitre de l'économie, la Banque d'Angleterre a relevé de 25 points de base ses taux directeurs à 4,5%. Les inscriptions au chômage ont augmenté de 12.000 à 352.000 aux Etats-Unis durant la semaine contre 335.000 demandes attendues par les économistes. Enfin, les prix à l'importation ont augmenté de 1,6% en mai aux Etats-Unis, après une hausse de 0,2% en avril, essentiellement influencés par l'augmentation de 10,3% des prix du pétrole. Sur le Nymex, le brut léger américain à terme prend 46 cents à 38 dollars le baril, les opérateurs équilibrant leurs positions à la veille d'un week-end de trois jours en raison de la fermeture des marchés américains vendredi, journée de deuil national en mémoire de l'ancien président Ronald Reagan. Dans son rapport mensuel, la Banque centrale européenne estime que la reprise économique se confirme dans la zone euro, tout en soulignant que les cours du pétrole constituent un risque inflationniste susceptible de peser sur la croissance. A la clôture, le CAC 40 gagne 0,33% à 3.711 points dans un volume d'affaires de 2,64 milliard d'euros échangés sur les valeurs de l'indice. A Londres, le Footsie perd 0,08% à 4.486 points et, à Francfort, le Dax prend 0,6% à 4.021 points. Parmi les valeurs, on retrouve en tête du CAC 40 le secteur de la distribution et notamment Carrefour qui s'adjuge 1,27% à 39,77 euros après la parution d'un article du Monde ravivant les rumeurs. Selon le quotidien le pacte d'actionnaires ne serait pas renouvelé.Du côté de la restauration, Elior progresse de 3,03% à 7,47 euros. Le groupe de restauration collective a enregistré une progression de 28,6% de son bénéfice net au premier semestre 2003-2004. Elior annonce par ailleurs un projet de fusion-absorption du holding Bercy Management, la société des deux fondateurs du groupe, qui détient 29,13% de son capital. Son concurrent Sodexho perd 1,91% à 21,06 eurosRémy Cointreau recule de 3,92% à 25,73 euros. Le groupe de vins et spiritueux a annoncé une baisse de 24,5% de son bénéfice net 2003-2004. Pour l'exercice en cours, le groupe de vins et spiritueux table sur une croissance à deux chiffres de son résultat opérationnel.Pierre & Vacances abandonne 3,43% à 67,6 euros. Le groupe a annoncé un bénéfice semestriel de 2,9 millions d'euros contre une perte de 5,8 millions un an auparavant. En revanche, le groupe se montre prudent pour la suite de son exercice et table sur un bénéfice net courant annuel de 45 millions d'euros, en hausse de 12%, mais inférieur aux 50 millions d'euros initialement prévus. Capgemini cède 2,53% à 30,78 euros en dépit de la décision de Schneider de choisir la SSII pour la gestion de son informatique en Europe. Des analystes estiment néanmoins que le niveau de marge dégagé sur ce contrat devrait être limité. Alcatel prend 0,97% à 11,21 euros. L'italien Finmeccanica a annoncé que son conseil d'administration discuterait prochainement de l'accord préliminaire conclu avec le groupe français pour créer deux co-entreprises dans le secteur spatial. GFI Informatique abandonne 4,13% à 5,80 euros. La SSII a accusé une baisse de 22,7% de son bénéfice d'exploitation avant survaleurs au premier trimestre. GFI maintient néanmoins son objectif d'une croissance organique comprise entre 2% et 4% sur l'ensemble de l'exercice. Enfin, Groupe Steria plie de 1,53% à 29 euros alors qu'un bloc de 412.000 actions, soit 2,3% du capital de la SSII, a été placé sur le marché au prix unitaire de 28,50 euros.Les valeurs liées au luxe évoluent en ordre dispersé après les commentaires mitigés du numéro deux mondial du secteur, Richemont. Le groupe suisse a fait état d'une croissance de 3% son bénéfice annuel et dit tabler sur un bon premier semestre, tout en restant prudent sur l'ensemble de son nouvel exercice. LVMH est stable à 58,35 euros et Pinault-Printemps-Redoute baisse de 0,71% à 83,95.Vallourec progresse de 1,32% à 73 euros alors que le fabricant de tubes en acier doit tenir son assemblée générale cet après-midi.Enfin, Société Foncière Lyonnaise, dont la cotation a repris ce matin, s'octroie 7,65% à 37,84 euros au lendemain de l'acquisition de 55,6% de son capital par l'espagnol Colonial, qui lancera une offre publique d'achat à 38 euros par action d'ici 15 jours.Johan Deschamps Copyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.