Fin de séance dans le vert

Les marchés européens ont retrouvé des couleurs cet après-midi. Le rebond de Wall Street et les statistiques économiques ont rassurés les investisseurs. Le déficit américain des paiements courants s'est contracté à 127,54 milliards de dollars au quatrième trimestre, alors que les économistes tablaient généralement sur un solde négatif de 136,5 milliards de dollars. Les stocks des entreprises américaines ont augmenté de 0,1% en janvier, à 1.193,8 milliards de dollars, après une hausse confirmée de 0,3% en décembre. Enfin, l'indice de confiance des consommateurs américains s'est replié à 94,1 en mars, après 94,4 en février, selon la première estimation de l'Université du Michigan. A la clôture, le CAC 40 gagne 0,42% à 3.661 points dans un volume d'échanges relativement fourni de 4,9 milliards d'euros. A Londres le Footsie prend 0,5% à 4.467 points et, à Francfort, le Dax gagne 0,27% à 3.915 points. Sur le marché des changes, le dollar se traite à 1,2191 pour 1 euro, contre 1,2344 à New-York la veille.Sur le plan économique, la France a dégagé un excédent commercial de 838 millions d'euros en janvier, mais la production industrielle s'est contractée de 0,5% après une hausse de 0,2% en décembre. Les prix à la consommation ont augmenté de 0,5% en février, donnant un taux d'inflation de 1,8% sur un an. Enfin, l'excédent de la balance des paiements courants de la zone euro a progressé de 5,4 milliards d'euros pour atteindre 19 milliards au quatrième trimestre 2003.Les valeurs technologiques bénéficient à la fois des bons résultats annoncés par Oracle hier soir et des bonnes nouvelles concernant le secteur des semi-conducteurs. Alcatel progresse de 2,26% à 13,11 euros. STMicroelectronics s'adjuge 1,75% à 19,81 euros, soutenu par les prévisions annoncées par le singapourien Chartered Semiconductor Manufacturing. Par ailleurs, l'association professionnelle SEMI a annoncé que les ventes mondiales d'équipements pour l'industrie des semi-conducteurs avaient progressé de 12,4%.France Télécom gagne 1,27% à 21,47 euros et Vivendi Universal 2,17% à 22,15 euros. Les deux groupes discutent d'un éventuel rapprochement de leurs activités de télévision par câble rapporte le Wall Street Journal. Les valeurs liées au tourisme et à l'aéronautique restent affectées par la crainte d'une résurgence des attaques terroristes. EADS 2,10% à 17,7euros, Accor 2,23% à 33,71 euros et Club Med 0,85% à 35,99 euros. Aventis gagne 4,08% à 65 euros. Le suisse Novartis a annoncé qu'il étudie "la faisabilité" d'un rapprochement avec le Français, qui fait lui même l'objet d'une offre hostile de la part de Sanofi-Synthélabo. Novartis précise toutefois qu'il n'a pas encore pris de décision. Par ailleurs, Jean-François Dehecq, le président de Sanofi, a déclaré hier que si le marché continue à jouer un relèvement de son offre sur Aventis, "il faudra bien en tenir compte", tout en ajoutant qu'il avait du temps devant lui. L'action Sanofi-Synthélabo avance de 3,44% à 57,1 euros.Renault est stable à 56,05 euros. Le constructeur automobile a annoncé une offre de rachat sur la totalité des deux millions de titres participatifs émis en octobre 1983 et avril 1984 au prix unitaire de 450 euros, coupons attachés. Suite à cela, l'agence de notation Fitch a confirmé la note à long terme BBB du groupe assortie d'une perspective stable. Groupe Partouche s'octroie 6,33% à 15,95 euros. La société a confirmé avoir entamé des discussions avec les fonds Cinven et Permira en vue de renforcer ses moyens financiers. Le groupe de casinos, qui envisage de racheter cinq établissements au groupe Didot Bottin, ajoute que les discussions "pourraient entraîner un changement de contrôle du capital et par voie de conséquence, une offre publique aux actionnaires minoritaires".Alstom bondit de 10,91% à 1,83 euro. CSFB a relevé sa recommandation sur le titre de "neutre" à "surperformance" avec un objectif de cours à 2,50 euros. Enfin, Rhodia termine la séance réservé à la baisse à 2,65 euros, en baisse 9,56%. C'est un plus bas historique. Deutsche Bank maintient sa recommandation à "vendre" sur le titre et abaissé son objectif de cours de 3,40 à 2 euros.Johan DeschampsCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.