Séance de consolidation, le CAC perd 1,17%

Séance de consolidation à la Bourse de Paris. Après le repli des grands indices américains hier soir et leur orientation mitigée aujourd'hui, le marché parisien a subi des prises de bénéfices. A la clôture, le CAC 40 perd 1,17% à 3.737 points, dans un volume d'affaires de 3,45 milliard d'euros. A Londres, le Footsie cède 0,26% à 4.542 points et, à Francfort, le Dax recule de 1,41% à 4.087 points. Enfin, sur le marché des changes, le dollar se reprend quelque peu à 1,2402 pour 1 euro, contre un plus bas de 1,2458 ce matin.Sur le plan économique, les déficits publics ont atteint 63,2 milliards d'euros en France l'an dernier, contre 59,5 milliards en 2002, selon les premiers résultats des comptes des administrations publiques. En Grande-Bretagne, la production industrielle a progressé de 0,1% sur un mois en janvier tandis que le déficit commercial a atteint le niveau record de 5,58 milliards de livres, contre 3,97 milliards en décembre. En Allemagne, la production industrielle s'est contractée de 0,1% en janvier. Aucun indicateur américain n'est attendu.Plus forte baisse du CAC 40, Vinci trébuche de 7,08% à 78,1 euros. Des prises de bénéfices qui interviennent après huit séances consécutives de hausse. L'action gagne encore près de 20% depuis le début de l'année.Alcatel recule de 4,43% à 13,93 euros. Cap Gemini cède 1,35% à 32,05 euros et Business Objects 4,27% à 24,41. STMicoelectronics perd 2,65% à 20,60 euros, affecté par la chute de 3,76% de l'indice des semi-conducteurs de Philadelphie. Le titre ne bénéficie guère du resserrement par Texas Instruments de ses prévisions dans le haut de la fourchette de sa précédente estimation. Thomson baisse de 3,29% à 15,57 euros. Le groupe d'électronique grand public n'a pas apporté ses tubes pour téléviseurs à la co-entreprise formée avec le chinois TCL parce que cette activité a toujours été rentable, sauf en 2003, et que la concurrence des écrans plats demeure faible, a déclaré le directeur général Charles Dehelly aux Echos.A l'inverse, Accor avance de 0,75% à 36,15 euros. ABN Amro a relevé son opinion sur le titre du groupe hôtelier de "conserver" à "achat" avec un objectif de cours à 12 mois à 43 euros. Les constructeurs automobiles reculent, Peugeot perdant 0,51% à 42,69 euros et Renault 1,53% à 57,8. L'allemand Volkswagen a déclaré qu'il tablait sur un premier trimestre "médiocre" par rapport à la même période de l'an dernier, et a qualifié d'ambitieux son objectif de croissance du bénéfice d'exploitation avant exceptionnels sur l'ensemble de 2004. Volkswagen a ajouté qu'il ne percevait pas de signe de reprise économique.Saint-Gobain abandonne 2,21% à 42,57 euros. Standard & Poor's et Moody's ont mis les notes du fabricant de matériaux de construction sous surveillance avec implication négative après l'annonce par le groupe de l'acquisition du suédois Dahl International.M6 recule de 2,86% à 26,8 euros. La chaîne de télévision a annoncé hier soir qu'elle tablait sur une croissance d'au moins 8% de ses recettes publicitaires au premier trimestre, mais n'a pas fait de prévision pour l'ensemble de l'exercice en raison du manque de visibilité.Air France lâche 1,29% à 16,1 euros. La compagnie aérienne a annoncé une hausse de 5,2% de son trafic passagers le mois dernier. Le transporteur signale que l'effet année bissextile a représenté 3,5 points de cette croissance mais également que le mois de février a été marqué par des grèves des contrôleurs aériens qui ont perturbé l'activité du réseau domestique. L'offre globale de sièges progresse de 9,1%. Le coefficient d'occupation a donc reculé de 2,7 points à 72,3%.Publicis, qui publie ses comptes annuels après la clôture, perd 2,33% à 27,19 euros et Havas perd 1,87% à 4,73 euros. Le Crédit Agricole concède 1,72% à 20,04 euros, à la veille de la publication de ses résultats 2003.La CNP prend 0,81% à 47,14 euros, la compagnie d'assurance publiera ses résultats annuels après la clôture. Enfin, Neopost, qui présentera son chiffre d'affaires 2003 ce soir, perd 0,99% à 44,85 euros. Johan Deschamps Copyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.