Le CAC s'offre un rebond de 1,48%

Après une ouverture positive dans le sillage du Nasdaq la veille, le marché parisien a maintenu son avance après la publication des statistiques américaines : les inscriptions hebdomadaires au chômage ont augmenté de 1.000 à 339.000 aux Etats-Unis durant la semaine achevée le 20 mars, là où les économistes attendaient 335.000 demandes. La dernière estimation du PIB du quatrième trimestre 2003 est ressortie à 4,1% en rythme annualisé, conformément aux attentes des analystes. Enfin, les reventes de logements en février ont progressé de 2% à 6,12 millions en rythme annuel. A la clôture, le CAC 40 progresse de 1,48% à 3.570 points dans un volume d'affaires étoffé de 3,9 milliards d'euros. A Londres, le Footsie gagne 1,2% à 4.361 points et, à Francfort, le Dax avance de 2,3% à 3.811 points. Le billet vert s'échange ce soir à 1,2183 dollar pour 1 euro.La meilleure performance du CAC 40 est à mettre à l'actif d'Arcelor qui se reprend de 5,22% à 14,10 euros.Parmi les valeurs technologiques, Alcatel gagne 4,13% à 12,62 euros, Cap Gemini 2,78% à 31,02, Thomson 4,09% à 14,76 et STMicroelectronics 3,74% à 19,12 euros. L'américain Micron Technology, le numéro deux mondial des puces pour les télécoms, a annoncé une réduction de sa perte trimestrielle et une augmentation de 26% de son chiffre d'affaires. Ces résultats sont toutefois inférieurs aux attentes des analystes.La remontée du dollar soutient L'Oréal (+2,48% à 62,1 euros) et Lafarge (+2,21% à 64,65). Le cimentier a annoncé l'acquisition du suisse Hupfer Holding, sur la base d'une valeur estimée à 92 millions d'euros, dont 23,5 millions de dettes. Sodexho s'apprécie de 3,96% à 24,65 euros. Morgan Stanley a relevé de "sous-pondérer" à "neutre" son opinion sur le titre du groupe de restauration collective, et porté son objectif de cours de 24 à 25 euros. Clarins, qui publiera ses comptes annuels après la clôture, prend 1,88% à 51,55.Aventis perd 1,37% à 61,2 euros. Sceptique sur ses chances de parvenir à un rapprochement avec le groupe français au vu de l'opposition de Matignon, Daniel Vasella, le président de Novartis, a déclaré aux Echos qu'il "est très peu probable que nous nous lancerons dans cette aventure". De son côté, Aventis a annoncé le dépôt d'une demande d'enregistrement aux Etats-Unis et en Europe du Taxotère dans le traitement contre le cancer du sein après chirurgie, ce qui pourrait lui permettre de doubler les ventes de ce produit dans les cinq ans. Sanofi-Synthélabo cède 0,55% à 54 euros, signant ainsi la plus forte baisse du CAC 40.AGF s'adjuge 2,79% à 49,05 euros et Axa 4,47% à 17,06. Le réassureur Swiss Re a dégagé un bénéfice net supérieur aux attentes de 1,7 milliard de francs suisses en 2003. Le groupe se dit en outre bien parti pour 2004.Danone progresse de 2,44% à 134,6 euros. Deutsche Bank est passé de "vendre" à "conserver" sur le titre du groupe agroalimentaire. Danone profite par ailleurs de la décision de Coca-Cola de reporter la commercialisation de son eau en bouteille Dasani en France et en Allemagne, initialement prévue en avril et mai. La semaine dernière, le groupe américain avait arrêté la vente de son eau en Grande-Bretagne pour des raisons sanitaires.Rhodia s'octroie 3,6% à 2,3 euros. Un porte-parole du groupe chimique a démenti auprès de Bloomberg les informations publiées par les Echos selon lesquelles il recherche un partenaire industriel, en ajoutant que l'article incriminé est "dénué de tout fondement".Plus forte hausse du SRD, Penauille Polyservices avance de 5,58% à 10,4 euros. Le groupe aéroportuaire a certes accusé une perte nette de 26,5 millions d'euros l'an dernier, mais son résultat d'exploitation progresse à 32,9 millions d'euros, contre 27,7 millions.Hermès s'adjuge 4,01% à 161 euros. Le groupe de luxe a annoncé une hausse de son bénéfice net, à 216,8 millions d'euros, résultat qui est supérieur aux attentes. Le dividende net est porté de 1,65 à 1,70 euro.Wendel Investissement prend 2,44% à 37,01 euros. Le holding dirigé par Ernest-Antoine Seillière a dégagé un bénéfice net de 253 millions d'euros l'an dernier, contre une perte de 650 millions en 2002. Le dividende net passe de 1 à 1,05 euro. Wendel précise que la croissance de son résultat s'explique par celle du résultat des sociétés du groupe et par la plus-value retirée de la cession de sa participation dans Cap Gemini.Plus forte baisse du SRD, Pinguely-Haulotte abandonne 15,13% à 5,61 euros. Le fabricant de nacelles élévatrices a enregistré une baisse de 74%, à 3 millions d'euros, de son bénéfice net l'an dernier. Le résultat d'exploitation ressort à 10,1 millions d'euros, contre 17,9 millions en 2002.Enfin, Euro Disney prend 2,27% à 45 centimes d'euros. Le groupe de loisirs tient actuellement son assemblée générale. Johan Deschamps Copyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.