Une hausse symbolique

Les marchés européens ont été très volatils aujourd'hui, tiraillés entre la tentation d'achats à bon compte après les plus bas annuels touchés hier, et la prudence inspirée par les tensions géopolitiques. Au terme d'une séance marquée par l'indécision des investisseurs, le CAC 40 termine sur un gain symbolique de 0,02% à 3.539 points dans un volume d'affaires de 3,74 milliards d'euros traités. A Londres, le Footsie abandonne 0,35% à 4.318 points et, à Francfort, le Dax perd 0,01% à 3.728 points. Sur le marché des changes, l'euro vaut 1,2315 dollar.Sur le plan économique, la zone euro a dégagé un excédent commercial de 4,2 milliards en janvier, contre 8,8 milliards en décembre. La balance des paiements courants est en revanche déficitaire de 5,3 milliards d'euros. En France, la consommation des ménages est restée stable en février et affiche une croissance de 3,6% sur un an. Plus forte hausse du CAC, EADS gagne 2,36% à 16,94 euros. La justice canadienne a donné son accord à l'achat de deux Airbus par Air Canada, qui prévoit de sortir de la protection de la loi sur les faillites. Lagardère monte sur la deuxième marche du podium avec un gain de 2,34% à 45,4 euros et Vivendi Universal s'adjuge 2,28% à 20,60 euros après un recul de 5,46% la semaine dernière. Dans une étude, Dexia Securities estime que la "revalorisation d'Universal Music Group pourrait être un des nouveaux thèmes pour les mois à venir". En conséquence, l'analyste revoit son objectif de cours à la hausse et vise désormais 29 euros contre 27 euros précédemment.De son côté, Alcatel prend 0,91% à 12,21 euros, Cap Gemini 0,64% à 29,99 euros mais STMicroelectronics abandonne 1,07% à 18,5 euros. Pourtant, l'américain AMD, le numéro deux mondial des microprocesseurs, a prévu une augmentation des ventes au second semestre 2004.Sur le SRD, Carbone Lorraine avance de 4,46% à 32,99 euros. Le fabricant de composants électriques pour l'industrie automobile a accusé une perte nette de 38,2 millions d'euros l'an dernier, après un déficit de 10,8 millions en 2002. Pour 2004, le groupe table sur une amélioration de ses marges et sur un résultat net "significatif".Schneider Electric prend 0,19% à 51,9 euros. Le groupe a racheté Kavlico, filiale de capteurs électroniques de l'américain Solectron, pour un montant de l'ordre de 195 millions de dollars. Schneider précise que cette acquisition aura un effet positif sur le bénéfice net après amortissement dès la deuxième année.Aventis cède 0,24% à 63,5 euros. "Aucune négociation, ni discussion de prix ne s'est ouverte avec Aventis", vient de déclarer Novartis. Mais le groupe n'en reste pas moins intéressé par son concurrent français, jugeant le dossier Aventis "viable" à condition que le gouvernement français adopte une position neutre.Pinault-Printemps-Redoute baisse de 0,12% à 81,60 euros. Le groupe a confirmé son intention de lancer une offre publique d'achat sur les minoritaires de Gucci au prix de 85,52 dollars par action. L'offre s'ouvrira le 1er avril aux Etats-Unis et le 2 avril aux Pays-Bas. PPR détient actuellement 67,58% du capital du couturier italien.Egalement à la peine, Casino Guichard abandonne 2,11% à 76,4 euros, enregistrant le plus fort recul du CAC 40. Euro Disney recule de 2,17% à 0,45 euro. Le groupe de loisirs a obtenu un sursis de deux mois auprès de ses banques créancières et de sa maison-mère Walt Disney. La renégociation des engagements doit maintenant être effective au 31 mai 2004.Enfin, Sopra lâche 6,06% à 32,10 euros. La SSII a enregistré une baisse de son bénéfice net à 12,7 millions d'euros en 2003, contre 18,2 millions un an plus tôt. La SSII avait annoncé en septembre qu'elle tablait pour 2003 sur des résultats du même ordre qu'en 2002. Optimistes, les prévisions pour 2004 ne convainquent pas. Johan Deschamps Copyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.