Les 3.700 points ne sont pas franchis

Après avoir passé une grande partie de la journée dans le vert, le marché parisien a effacé ses gains après l'ouverture des places américaines, pourtant bien orientées. A la clôture, le CAC 40 abandonne 0,06% à 3.693,36 points, dans un volume d'échanges de 4,47 milliards d'euros sur le SRD, dont 4 milliards sur les valeurs de l'indice. A Londres, le Footsie cède 0,36% à 4.460 points et, à Francfort, le Dax prend 0,29% à 4.151 points. Sur le marché des changes, l'euro cède du terrain face au billet vert et s'échange à 1,2645 dollar contre 1,2713 hier soir à New-York.Sur le plan économique, les commandes aux entreprises de BTP ont reculé de 7,9% en Allemagne en novembre, affichant une baisse de 10,4% sur les onze premiers mois de l'année par rapport à la même période de 2002. Concernant la Grande-Bretagne, les ventes au détail ont progressé de 0,9% en décembre (+4% sur un an), tandis que le PIB affichait une hausse de 0,9% au quatrième trimestre, donnant une croissance de 2,1% en 2003, contre 1,7% en 2002. Sanofi-Synthélabo abandonne 6,93% à 57,75 euros, Aventis progresse de 1,68% à 57,55 et L'Oréal perd 1,77% à 66,55. Même si Igor Landau, le président du directoire d'Aventis, déclare dans Le Monde qu'il ne croit pas à une offre hostile de la part de Sanofi, le marché parie sur un rapprochement entre les deux groupes pharmaceutiques. Selon Les Echos, L'Oréal, qui détient 19,5% de Sanofi, doit tenir un conseil d'administration demain afin d'étudier un rapprochement entre les deux groupes. En baisse ce matin, les grandes valeurs technologiques se reprennent, et ce en dépit des trimestriels de Microsoft. Le numéro un mondial du logiciel a annoncé une baisse de son bénéfice au deuxième trimestre malgré un chiffre d'affaires record. Alcatel reprend 1,08% à 13,15 euros après deux séances de baisse consécutive. En revanche Wavecom recule de 6,36% à 10,30 euros. Le fabricant de modules pour téléphones mobiles projette de supprimer 300 emplois dans le cadre de son plan de restructuration. Plus forte baisse du SRD, Highwave Optical décroche de 16,67% à 60 centimes d'euro. Le fabricant de fibres optiques pour les télécoms a vu son chiffre d'affaires reculer de 24%, à 720.000 euros, au troisième trimestre de son exercice 2003-2004. Le groupe indique que cette pause dans la croissance " retardera le retour à l'équilibre initialement annoncé pour la clôture de l'exercice en cours ". Highwave envisage un plan de restructuration qui se traduira par des suppressions d'emplois. EADS prend 0,94% à 19,26 euros. SG Securities a abaissé sa recommandation sur le titre de " conserver " à " vendre " et ramené sa valeur d'équilibre de 19 à 16 euros. Le gouvernement britannique est sur le point d'attribuer à un consortium conduit par le groupe aéronautique un contrat de 13 milliards de livres (19 milliards d'euros) pour la fourniture d'avions ravitailleurs à la Royal Air Force, rapporte le Financial Times. Ce contrat, qui concerne également Thales, pourrait être signé lundi. Ce dernier prend 0,44% à 29,36 euros.Arcelor perd 0,61% à 14,61 euros, soutenu par les bons résultats de l'allemand ThyssenKrupp au quatrième trimestre, qui maintient ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice 2003.Casino cède 0,72% à 75,6 euros. Le groupe s'est retiré des négociations exclusives menées conjointement avec l'homme d'affaires argentin Francisco de Narvaez pour le rachat de Disco, la filiale argentine du néerlandais Ahold, indique ce dernier. Par ailleurs, le néerlandais Laurus, contrôlé par le distributeur français, a accusé une baisse de 8,5%, à 3,81 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires aux Pays-Bas l'an dernier.Autoroutes du Sud de la France (ASF) prend 1,15% à 27,28 euros. Le concessionnaire d'autoroutes a vu son chiffre d'affaires 2003 progresser de 6,4% à 2,23 milliards d'euros. Cette croissance repose essentiellement sur l'augmentation de 6,6% des recettes de péage, qui ont atteint 2,18 milliards d'euros l'an dernier.Skis Rossignol gagne 0,78% à 13 euros. Le fabricant d'articles de sports a annoncé une baisse de 2,7%, à 396 millions d'euros, de son chiffre d'affaires des neuf premiers mois de l'exercice 2003-2004. A taux de change constants, l'activité progresse de 3% à 418,9 millions d'euros. Pour l'ensemble de l'exercice, le groupe confirme son objectif d'une croissance d'environ 5% de ses ventes consolidées à parités constantes. Johan Deschamps Copyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.