Le CAC 40 juste sous les 3.750 points

La Bourse de Paris débute la semaine dans le vert, dans une ambiance relativement calme. Le CAC 40 gagne 0,63% à 3.748,87 points, avec un volume limité de 2,99 milliards d'euros. A New York, le Dow Jones monte de 0,43% à 10.629 points et le Nasdaq de 0,31% à 2.036 points. A Londres, le Footsie prend 1% à 4.537 points et, à Francfort, le Dax avance de 0,90% à 4.054 points.Les marchés ont assez bien réagi aux chiffres du jour. Même s'il baisse à 61,4, contre 63,6 en janvier, en dessous des attentes, l'indice de l'Institute for Supply Management (ISM) réserve une bonne nouvelle du côté de l'emploi. Sa composante a grimpé à 56,3, son meilleur niveau depuis décembre 1987. De bon augure à quatre jours de la publication des chiffres de l'emploi pour le mois de février. Par ailleurs, les dépenses de construction se sont contractées de 0,3% en janvier aux Etats-Unis. Les économistes tablaient généralement sur une croissance de 0,2%. Enfin, conformément aux attentes, les dépenses des ménages américains ont augmenté de 0,4% en janvier, après une hausse de 0,5% en décembre.Des statistiques qui envoient l'euro à 1,2439 dollar. D'où la progression des valeurs les plus sensibles à l'évolution du billet vert. Thales prend ainsi 2,65% à 31,43 euros, Arcelor 2,38% à 15,06 euros et L'Oréal 1,59% à 67,20 euros. EADS en profite également pour effacer ses pertes. Le titre monte de 0,43% à 18,69 euros. Ce matin, la valeur était sous pression après un article du Wall Street Journal indiquant que le groupe de messagerie United Parcel Service (UPS) négocie avec Airbus l'annulation de plus de 1,28 milliard d'euros de commandes portant sur des A300-600. Le quotidien américain ajoute qu'UPS a pris cette décision en raison de la concurrence des services terrestres, moins coûteux. Selon une source citée par le journal, le contrat ne comprendrait pas de clause d'annulation.Suez gagne 1,85% à 18,20 euros. Le groupe tranchera cette semaine, peut-être à l'occasion des résultats annuels jeudi matin, entre le français LD Com et l'américain Liberty Media en vue d'engager des négociations exclusives pour la cession de sa participation de 50,1% dans le câblo-opérateur Noos. Après la sortie de M6, cette opération marquerait la dernière étape du désengagement de Suez de la communication. Par ailleurs, Suez a remporté, via sa filiale Sita, un contrat de 120 millions sur dix ans pour la gestion des déchets de la ville de Casablanca.Alcatel progresse de 2,23% à 13,31 euros. L'équipementier télécom serait sur le point de céder sa division téléphones mobiles au chinois Nanjing Panda Electronics, écrit La Tribune. Selon une autre source citée par le quotidien, Alcatel aurait entamé des discussions au troisième trimestre 2003 via sa filiale Alcatel Shanghaï Bell avec les fabricants chinois de téléphones portables.Total prend 1,56% à 149,30 euros alors que le Brent se traite à 32,30 dollars le baril, affichant une progression de plus de 1 dollar depuis le 20 février. De source de marché, on indique que Total serait intéressé par le producteur britannique de gaz naturel BG Group, dont le titre progresse de plus de 4% à Londres.Sur le SRD, Faurecia bondit de 7,93% à 63,30 euros. La spéculation sur un prochain changement du tour de table de l'équipementier automobile, filiale de Peugeot, fait son retour. On évoque notamment une alliance, voire un rachat, par l'américain Delphi. Globalement, les valeurs liées à l'automobile progressent à la veille de l'ouverture du salon de Genève. Peugeot prend 1,20% à 40,53 euros, Renault 0,98% à 56,70 euros et Michelin 0,49% à 38,99 euros.Penauille Polyservices monte de 9,20% à 12,82 euros après l'annonce d'une émission obligataire de 160 millions d'euros.Alstom avance de 7,44% à 2,31 euros. Le titre reste animé par la spéculation à la suite d'un entretien du président du directoire de Siemens au Financial Times évoquant les velléités d'expansion du groupe allemand. Le groupe a par ailleurs annoncé un contrat de 300 millions d'euros avec les chemins de fer italiens.A l'opposé, Accor perd 0,59% à 35,10 euros. CSFB a dégradé le titre de "neutre" à "sous-performance" et ramené son objectif de cours de 34,50 à 31,90 euros. Par ailleurs, le groupe hôtelier espagnol NH Hoteles a publié des résultats 2003 en forte baisse. Accor dévoilera les siens, mercredi.Autres changements d'avis, JP Morgan a abaissé sa recommandation de "surperformance" à "neutre" sur Axa. Le titre lâche 0,65% à 18,36 euros. Le même intermédiaire a dégradé de "surpondérer" à "neutre" le secteur des semi-conducteurs aux Etats-Unis. STMicroelectronics baisse de 1,01% à 20,64 euros.Olivier Pinaud Copyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.