Tout proche des 3.700 points

Après avoir ouvert d'emblée au-dessus des 3.700 points, le marché parisien a perdu une partie de son avance à la mi-journée avant de se reprendre vers 16 heures après les statistiques américaines. L'indice des indicateurs avancés de l'économie américaine a progressé de 0,2% à 114,3 en décembre, après une hausse de 0,2% (révisée de +0,3%) en novembre. Côté emploi, les inscriptions au chômage ont diminué de 1.000 à 341.000 aux Etats-Unis durant la semaine achevée le 17 janvier, là où les économistes attendaient 347.000 demandes.En France, la consommation des ménages français a rebondi d'un maigre 0,2% en décembre, après un recul de 2,6% en novembre. L'Office fédéral de la statistique a de son côté annoncé que les ventes au détail ont probablement baissé de 1% en Allemagne l'an dernier par rapport à 2002. A la clôture, le CAC 40 progresse de 0,52%, à 3.695,6 points juste au-dessous des 3.700 points dans un volume d'affaires relativement étoffé de 4,7 milliards d'euros échangés sur le SRD, dont 4,19 milliards sur les valeurs de l'indice. A Londres, le Footsie cède 0,73% à 4.478 points, et, à Francfort, le Dax perd 0,10% à 4.133 points. Sur le marché des changes, le dollar repart à la baisse pour coter 1,2703 pour 1 euro, contre 1,2631 hier soir à New-YorkPlus forte hausse du CAC 40, Aventis progresse de 5,2% à 56,6 euros. Selon le quotidien allemand Handelsblatt, cité par La Tribune, la fusion avec Sanofi-Synthélabo pourrait être signée la semaine prochaine. Aventis répète n'être engagé dans aucune discussion concernant un éventuel rapprochement. Sanofi-Synthélabo prend de son côté 3,42% à 62,05 euros malgré son démenti. Le groupe a dégagé un chiffre d'affaires de 8,04 milliards d'euros en 2003, en hausse de 8,1%. Sur le seul quatrième trimestre, l'activité progresse de 10,8% à 2,1 milliards d'euros. A taux de change constant, la croissance est de 15,6% en 2003 et de 17% au quatrième trimestre.Danone se hisse à la troisième place du CAC 40 avec un gain de 2,56% à 136,4 euros alors que les rumeurs d'éventuelle OPA de la part d'Unilever refont surface. Selon Challenges, Danone aurait préparé sa défense en cherchant à obtenir le soutien de Nestlé.Euro Disney bondit de 8,7% à 50 centimes d'euros, dans un volume de près de 6 millions de titres. Le groupe de loisirs a enregistré une hausse de 1%, à 264,1 millions d'euros, de son chiffre d'affaires au premier trimestre 2003-2004. Euro Disney annonce par ailleurs poursuivre les négociations sur ses engagements bancaires avec ses différents créditeurs.Les valeurs technologiques connaissent des fortunes diverses. Si l'éditeur allemand de logiciels SAP table sur une croissance de 10% de ses ventes cette année, Nokia a déçu en publiant des résultats conformes aux attentes. Le titre avance de 2,07% à 16,74 euros. Alcatel cède 1,44% à 13,01 euros. Atos Origin abandonne 1,63% à 54,3 euros. La SSII n'attend pas d'amélioration significative de son activité au premier semestre 2004 après intégration des actifs de services informatiques de Schlumberger. Sur l'ensemble de l'exercice, Atos table sur un chiffre d'affaires stable sur la base d'une parité monétaire constante.L'Oréal perd au final 0,37% à 67,75 euros. Le numéro un mondial des cosmétiques a annoncé un repli de 1,8%, à 14,02 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires en 2003. A périmètre comparable, les ventes ont augmenté de 7,1%, l'effet monétaire ayant été négatif de 9%. Pour l'exercice 2003, le groupe table sur une croissance à deux chiffres de son résultat opérationnel.LVMH recule de 1,2% à 62 euros. Merrill Lynch a dégradé le titre d' "achat" à "neutre" après la publication de son chiffre d'affaires annuel. Le leader mondial du luxe a accusé une baisse de 6% de son chiffre d'affaires 2003 à 11,96 milliards d'euros. La croissance organique a été de 4% l'an dernier et de 8% sur le seul quatrième trimestre où les ventes ont diminué de 1% en données publiées. LVMH prévoit une croissance de l'ordre de 7% de son résultat opérationnel 2003 et table sur une hausse sensible en 2004.Air France finit en baisse de 0,21% à 13,96 euros. Son partenaire de fusion KLM a dégagé un bénéfice net de 8 millions d'euros au troisième trimestre, contre une perte de 66 millions un an plus tôt. Pour l'ensemble de l'exercice 2003-2004, le transporteur néerlandais table sur un résultat d'exploitation "nettement positif" et sur un résultat net proche de l'équilibre. KLM indique en outre qu'il pense obtenir le feu vert des autorités européennes et américaines à son rapprochement avec Air France d'ici la mi-février.Rémy Cointreau termine finalement sur un gain de 0,24% à 25,58 euros. Le groupe de spiritueux a fait état d'un recul de 12%, à 702,9 millions d'euros, de son chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de l'exercice 2003-2004. A données comparables, les ventes ont progressé de 0,6% sur neuf mois et de 2% au troisième trimestre.Bic est stable à 36,65 euros. Le fabricant de rasoirs et de stylos a fait état d'une baisse de 8,8%, à 1,36 milliard d'euros, de son chiffre d'affaires en 2003. Sur le seul quatrième trimestre, l'activité s'est contractée de 5,9% à 330 millions d'euros. A taux de change constant, le chiffre d'affaires a progressé de 2,5% sur l'année et de 2% au quatrième trimestre. Pour l'exercice 2003, le groupe confirme prévoir une marge opérationnelle inférieure à celle de 2002.Enfin, Alstom concède 1,76% à 1,67 euro après un bond de 8,28% la veille. Son concurrent Siemens, qui a fait part d'une forte croissance de son résultat au premier trimestre, n'a fait aucun commentaire concernant son éventuel intérêt pour certains actifs du groupe français. Johan Deschamps Copyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.