Le CAC perd 0,5% après l'emploi américain

La journée avait pourtant bien commencée mais la statistique de l'emploi américain, publiée à 14h30 a changé la donne. La création de 1.000 postes au lieu de 130.000 attendus par les analystes pour le mois de décembre a été mal accueillie. Après cette annonce, la devise européenne s'est emballée face au billet vert, franchissant le seuil de 1,28 dollar pour terminer la séance sur un record à 1,2858 dollar.Après avoir perdu plus de 1% au pire moment de la séance, la Bourse de Paris termine en repli plus modéré de 0,5% à 3.574,8 points. Le volume d'affaires est relativement fourni avec 4,7 milliards d'euros traités sur le SRD, dont 4,1 milliards sur les valeurs de l'indice. A Londres, le Footsie perd 0,62% à 4.466 points et, à Francfort, le Dax perd 0,72% à 4.016 points.Plus forte baisse de la séance, Carrefour abandonne 5,6% à 41,60 euros. Plusieurs intermédiaires, dont Fortis et CIC Securities, ont dégradé le titre après une activité décevante pour les hypermarchés français au quatrième trimestre 2003. En revanche, le chiffre d'affaires annuel est globalement conforme aux attentes. Il s'élève à 78,99 milliards d'euros en 2003, en hausse de 2,9%, et de 6% à périmètre constant. Pour 2004, le numéro deux mondial de la distribution confirme ses prévisions, à savoir une croissance à deux chiffres de son résultat net par action. Casino perd 1,73% à 76,5 euros. Son holding de tête Rallye envisage une émission obligataire de 300 millions d'euros sur cinq ans, selon le site Internet de l'Agefi. Rallye, qui n'a pas commenté cette information, perd 0,75% à 43,52 euros.Vivendi Universal perd 0,44% à 20,49 euros. Sa filiale Cegetel a annoncé le lancement de son offre d'accès à Internet haut débit à compter du 15 janvier.EADS perd 0,88% à 18 euros, après avoir reculé la veille à la suite de sa prévision d'une croissance de 20% de son résultat d'exploitation en 2004.Total poursuit son recul avec une baisse de 0,56% à 141,3 euros. Le titre a fait l'objet de plusieurs dégradations cette semaine.Contre la tendance, Axa avance de 1,97% à 18,12 euros et signe la meilleure performance du CAC 40. Sa filiale américaine Axa Financial se dit déterminée à racheter Mony Group, bien que certains actionnaires de l'assureur vie américain contestent le prix de 1,5 milliard de dollars proposé par Axa. L'assemblée générale de Mony, qui doit se prononcer sur l'offre, est prévue le 24 février.Les valeurs technologiques résistent mieux. Alcatel progresse de 1,57% à 12,29 euros et au SRD, Avenir Télécom s'adjuge 6,56% à 1,30 euro. Le distributeur de téléphones mobiles a annoncé une croissance de 25% de ses ventes en décembre.Parmi les plus fortes hausses, Alstom bondit de 8,21% à 1,45 euro. Le groupe a vendu T&D à Areva mais ne percevra que 920 millions d'euros, 30 millions de moins que prévu. Johan Deschamps Copyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.