Wall Street en baisse

 |  | 682 mots
Lecture 3 min.
En l'absence de statistiques économiques, les opérateurs se sont concentrés sur l'actualité en provenance des entreprises, qui continuent de publier leurs résultats trimestriels. Le Dow Jones clôture en baisse de 1.29% à 10 342.6 points. Le Nasdaq Composite recule de 2.12% et repasse sous la barre de 2 000 à 1 989.54 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, cède de 1.38% à 1 122.41 points.Du côté des valeurs, on retiendra McDonald's, qui clôture en hausse de 1.51% à 27.61 dollars. La chaîne de restaurants a publié des résultats en ligne avec les attentes pour le premier trimestre. Le chiffre d'affaires est en hausse à 4.39 milliards de dollars contre 3.79 milliards de dollars l'année dernière à la même époque. Les bénéfices sont également en hausse à 511.1 millions de dollars, ou 40 cents par action, contre 327.4 millions de dollars, ou 26 cents par titre, un an plus tôt.Dans le secteur des médias, Comcast est en hausse de 0.77% à 30.20 dollars. Le câblo-opérateur a publié ses résultats trimestriels et a annoncé qu'il retirait son offre d'achat d'un montant de 48.4 milliards de dollars sur Disney. Pour le premier trimestre, les revenus sont en hausse de 9.8% à 4.91 milliards de dollars. Comcast renoue avec les bénéfices, qui s'établissent à 65 millions de dollars, ou 3 cents par action, contre une perte de 297 millions de dollars, ou 13 cents par action, il y a un an. Suite à l'annonce de l'abandon de l'offre d'achat sur Disney, Merrill Lynch relève sa recommandation sur le titre et passe de "Neutre" à "Achat". Disney, de son côté, finit la séance en repli de 0.95% à 23.95 dollars. Boeing finit la séance en hausse de 1.10% à 44.03 dollars. Le constructeur d'avions a publié des résultats en hausse et supérieurs aux prévisions des analystes. Le chiffre d'affaires est en hausse de 6% à 13 milliards de dollars. Le groupe renoue avec les bénéfices, qui s'établissent à 623 millions de dollars contre une perte de 478 millions de dollars un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 65 cents. Le constructeur profite de cette publication pour relever ses prévisions de bénéfices pour 2004 et table désormais sur un bénéfice par action de 2.05 à 2.25 dollars contre 1.75 à 1.95 dollar initialement prévu. Pour l'exercice 2005, Boeing table sur des revenus de 57 à 59 milliards de dollars et sur un bénéfice par action de 2.20 à 2.45 dollars par titre. Dans le secteur des télécoms, Nortel Networks s'effondre de 28.37% à 4.04 dollars. L'équipementier a annoncé qu'il reportait la publication de ses résultats pour le premier trimestre et qu'il allait reformuler ses comptes pour les exercices 2001 à 2003. Nortel a, par ailleurs, annoncé les départs de son directeur général et de son directeur financier. Dans le secteur des semi-conducteurs, RF Micro Devices finit la séance en baisse de 8.50% à 7.75 dollars. Le fabricant a publié ses résultats pour le quatrième trimestre. Le chiffre d'affaires progresse de 18.1% à 163.4 millions de dollars. Les pertes se contractent à 859 000 dollars contre 12.9 millions de dollars il y a un an. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 4 cents, en ligne avec les attentes. Pour le trimestre en cours, RF Micro Devices table, hors éléments exceptionnels, sur un bénéfice par action de 3 à 4 cents contre 5 cents attendus par les opérateurs. Sur le marché des changes, le dollar est hausse avant la publication des chiffres de la croissance américaine pour le premier trimestre. L'euro finit la séance en repli, sous la barre des 1.19, à 1.1835 contre 1.1935 la veille. Même tendance pour la devise japonaise, qui s'inscrit en baisse à 110.15 yens pour un dollar contre 109.41 mardi.Sur les marchés obligataires, les taux se tendent. Le rendement du 2 ans finit la séance à 2.23% contre 2.14% la veille. Le 5 ans clôture à 3.60% contre 3.49% mardi. Le 10 ans, de son côté, se tend de 9 points de base à 4.48%.Enfin, soulignons la forte baisse des matières premières avec, en particulier, l'or, qui souffre des craintes de ralentissement économique en Chine. L'once de métal précieux recule de 3.31% à 385.9 dollars, au plus bas depuis six mois.Jean-François Vouillot, à New-YorkCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :