Wall Street en baisse

 |  | 646 mots
Le Dow Jones clôture en baisse de 0.61% à 10 368.44 points. Le Nasdaq Composite recule de 1.63% et repasse sous le seuil des 2 000 points à 1 990.61 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, cède 0.95% à 1 131.29 points.Coca Cola clôture en baisse de 1.62% à 51.76 dollars. La marque de sodas a annoncé le départ de son président, Steven Heyer, qui avait vu le poste de CEO lui échapper au profit de Neville Isdell. Le groupe souligne que Steven Heyer restera en place pendant une période de transition de plusieurs mois.Dans le secteur des semi-conducteurs, AMD est en baisse de 4.14% à 15.51 dollars. Le fabricant a annoncé qu'il avait signé un accord avec le fabricant chinois d'ordinateurs, Lenovo Group. Le constructeur utilisera les microprocesseurs de type AMD Athlon 64 et AMD Athlon XP dans sa gamme d'ordinateurs de bureau. Dans le secteur de la mode et de la confection, Tommy Hilfiger finit la séance en baisse de 9.74% à 13.99 dollars. La marque de vêtements a publié ses résultats pour le quatrième trimestre mais a revu à la baisse ses perpectives pour l'exercice à venir. Pour le trimestre écoulé, le chiffre d'affaires est en hausse à 510 millions de dollars contre 498 millions de dollars l'année dernière à la même époque. Les bénéfices sont au rendez-vous à 26.9 millions de dollars contre une perte de 113.8 millions de dollars il y a un an. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 40 cents contre 37 cents attendus, en moyenne, par les opérateurs. En ce qui concerne l'exercice 2005, le groupe anticipe une baisse de ses revenus par rapport à 2004. Pour le premier trimestre, Tommy Hilfiger table sur une perte par action de l'ordre de 10 à 13 cents contre un bénéfice par titre de 3 cents attendu, en moyenne, par les investisseurs. Dans le secteur des transports, Union Pacific recule de 2.02% à 58.78 dollars. La compagnie ferroviaire a revu à la baisse ses prévisions de bénéfice pour le deuxième trimestre en raison de la hausse des prix du diesel. La compagnie table désormais sur un bénéfice par action de 60 à 65 cents contre 95 cents escomptés par le marché. Dans le secteur des télécoms, Inet Technologies bondit de 8.82% à 9.25 dollars. La société spécialisée dans les logiciels de diagnostic utilisés pour la conception et la maintenance des réseaux de téléphonie profite des commentaires de Raymond James. L'intermédiaire relève sa recommandation sur le titre, passant de "Surperformer" à "Achat fort", et souligne que la baisse récente du titre a réduit son potentiel de baisse à 15% tandis que son potentiel à la hausse serait de plus de 100%. Raymond James souligne que la stabilisation du secteur est également un point positif et qu'Inet devrait profiter, dès 2005, de ses nouvelles applications destinées à la téléphonie par Internet. Enfin, DHB Industries explose de 34.84% à 12.54 dollars. Le fabricant de vêtements de protection et de gilets pare-balles a annoncé la signature d'un contrat de 3 ans avec le Pentagon pour un montant de 239.4 millions de dollars. Sur le marché des changes, le dollar est en hausse face à la devise européenne. L'euro finit la séance en forte baisse, sous la barre des 1.21, à 1.2046 contre 1.2262 la veille. Même tendance pour la devise japonaise, même si le mouvement est moins prononcé, le yen profitant de la révision à la hausse du PIB pour le premier trimestre. La devise nippone finit la séance à 110.50 yens pour un dollar contre 109.70 mardi.Sur les marchés obligataires, les taux se tendent, le marché anticipant une hausse de 25 points de base des taux par la Réserve Fédérale, qui se réunira le 30 juin prochain. Le rendement du 2 ans finit la séance à 2.76% contre 2.69% la veille. Le 5 ans clôture à 3.98% contre 3.93% mardi. Le 10 ans, de son côté, se tend de 5 points de base à 4.81%.Jean-François Vouillot à New York Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :