Wall Street en baisse

 |  | 791 mots
Le Dow Jones clôture en baisse de 0.34% à 10 443.81 points. Le Nasdaq Composite recule de 0.27% à 2015.57 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, cède 0.30% à 1 140.62 points.Sur le front de l'économie, les commandes de biens durables ont reculé de 1.6% au mois de mai contre une hausse de 1.4% attendue par les économistes. Hors biens de transport, la baisse se limite à 0.7%. Sur le marché de l'emploi, les inscriptions hebdomadaires ont progressé de 13 000 à 349 000 contre 340 000 attendues par les investisseurs. Sur le marché de l'immobilier, les ventes de logements neufs se sont inscrites en hausse de 14.8% au mois de mai, au niveau record de 1.369 million d'unités en rythme annuel, bien au-dessus des attentes du marché, qui tablait sur 1.12 million d'unités. Du côté des valeurs, on retiendra ATI Technologies, qui clôture en hausse de 9.17% à 18.33 dollars. Le fabricant de cartes graphiques a publiée des résultats en forte progression et supérieurs aux attentes pur son troisième trimestre. Le chiffre d'affaires est en hausse à 491.5 millions de dollars contre 337.5 millions de dollars l'année dernière à la même époque. Les bénéfices progressent à 48.6 millions de dollars, ou 19 cents par action, contre 15 millions de dollars, ou 6 cents par action, un an plus tôt et 17 cents par titre attendus par les opérateurs. Pour le trimestre en cours, le fabricant précise tabler sur des revenus de 510 à 550 millions de dollarsDans le secteur des télécoms, AT&T finit la séance en baisse de 9.75% à 14.81 dollars. L'opérateur a annoncé, hier soir après la clôture, qu'il abaissait ses prévisions de chiffre d'affaires pour l'exercice 2004 en raison de la concurrence accrue sur le secteur. AT&T table désormais sur des revenus de 29.5 à 30.5 milliards de dollars contre 31.34 milliards de dollars escomptés par le marché. Credit Suisse First Boston et Bear Stearns profitent de cet avertissement pour revoir leurs recommandations à la baisse et passent à "Sousperformer".Dans le secteur des semi-conducteurs, Micron Technology recule de 0.62% à 14.37 dollars. Le fabricant de composants électroniques pour la mémoire informatique a renoué avec les bénéfices au cours du troisième trimestre. Le chiffre d'affaires est en hausse à 1.12 milliard de dollars contre 732.7 millions de dollars un an plus tôt. Les bénéfices ressortent à 90.9 millions de dollars, ou 13 cents par action, contre une perte de 214.9 millions de dollars, ou 36 cents par titre, il y a an et un bénéfice de 9 cents par action attendu par les analystes. Dans le secteur des logiciels, Microsoft est en hausse de 0.32% à 28.39 dollars. Le numéro un mondial du secteur profite des commentaires de Banc of America. La banque relève sa recommandation sur le titre et passe de "Neutre" à "Achat" avec un objectif de cours à 12 mois à 35 dollars. La banque souligne, par ailleurs, que Microsoft entre dans une nouvelle phase de croissance et, en conséquence, revoit à la hausse ses prévisions de bénéfice pour l'exercice 2005 de 1.33 à 1.36 dollar. Dans le secteur de la distribution, Rite Aid progresse de 7.82% à 5.38 dollars. La chaîne de pharmacies a publié ses résultats pour le premier trimestre. Les revenus sont en hausse à 4.2 milliards de dollars contre 4 milliards de dollars un an plus tôt. Les ventes à périmètre constant progressent de 5.3%. Les bénéfices sont en hausse à 57.9 millions de dollars, ou 10 cents par action, contre une perte de 38.8 millions de dollars, ou 8 cents par action, il y a un an et un bénéfice de 5 cents par titre attendu par les investisseurs. Par ailleurs, Ride Aid revoit à la hausse ses prévisions de bénéfice pour l'exercice 2005 entre 121 et 167 millions de dollars contre 112 à 157 millions de dollars initialement prévus. Enfin, American Standard est en hausse de 1.12% à 39.81 dollars. Le groupe revoit à la hausse ses prévisions de bénéfices pour l'année en cours et table désormais sur un bénéfice par action de 2.17 à 2.27 dollars contre 2.08 à 2.20 dollars initialement prévus. Sur le marché des changes, le dollar est en baisse après la publication de chiffres décevants en provenance du marché de l'emploi et des commandes de biens durables et à la suite des attentats en Turquie. La devise européenne clôture en hausse, au-dessus de la barre des 1.21, à 1.2175 contre 1.2090 la veille. Même tendance pour la devise japonaise, qui clôture en hausse, au plus haut depuis la mi-avril, sous la barre des 108 yens pour un dollar à 107.23 contre 108.57 mercredi. Sur les marchés obligataires, les taux se détendent après le mauvais chiffre des commandes de biens durables. Le rendement du 2 ans finit la séance à 2.75% contre 2.73% la veille. Le 5 ans clôture à 3.85% contre 3.90% mercredi. Le 10 ans, de son côté, se détend de 5 points de base à 4.65%.Jean-François Vouillot à New York Copyright invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :