Wall Street en légère hausse

 |  | 736 mots
Le Dow Jones clôture inchangé à 10 379.58 points. Le Nasdaq Composite progresse 0.13% à 1 998.24 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, s'adjuge 0.14% à 1 133.60 points.Sur le front de l'économie, les mises en chantier ont reculé de 0.7% au mois d'avril à 1.967 million d'unités en rythme annuel contre 1.95 million d'unités attendu par les opérateurs. Le nombre de permis de construire, de son côté, progresse de 3.5% à 2.077 millions d'unités en annualisé. Peu avant l'ouverture du marché, la Réserve Fédérale a fait savoir que la production industrielle s'était inscrite en hausse de 1.1% au mois de mai contre une hausse de 0.8% attendue par les économistes. Le taux d'utilisation des capacités industrielles progresse à 77.8% contre 77.1% en avril. Enfin, en début d'après-midi, la Fed a publié son Livre Beige et souligne que les prix à la consommation augmentent à un rythme mesuré et que l'économie continue sur la voie de la croissance, le tout avec une accélération des embauches.Du côté des valeurs, on retiendra Oracle, qui clôture en baisse de 3.07% à 11.35 dollars. Le numéro deux mondial des logiciels a publié, hier soir après la clôture, ses résultats pour le quatrième trimestre. Les revenus sont en hausse à 3.1 milliards de dollars contre 2.8 milliards de dollars l'année dernière à la même époque. Les bénéfices sont en hausse à 990 millions de dollars contre 858 millions de dollars un an plus tôt. Le bénéfice par action ressort à 19 cents, soit un penny de mieux que les attentes des analystes. Pour le trimestre en cours, Oracle table sur des revenus 2.19 à 2.26 milliards de dollars et sur un bénéfice par action de 9 cents. Toujours dans le secteur des logiciels, Adobe Systems s'inscrit en baisse de 2.25% à 44.66 dollars. L'éditeur d'Acrobat souffre des commentaires de Credit Suisse First Boston, qui abaisse sa recommandation sur le titre et passe de "Surperformer" à "Neutre".Dans le secteur bancaire, Bear Stearns finit la séance en progression de 0.91% à 80.15 dollars. La banque d'affaires a publié des résultats supérieurs aux attentes pour le deuxième trimestre. Les revenus sont en hausse à 1.7 milliard de dollars contre 1.5 milliard de dollars il y a un an. Les bénéfices sont également en hausse à 347.8 millions de dollars, ou 2.49 dollars par action, contre 280.4 millions de dollars, ou 2.05 dollars par titre, un an plus tôt et 2.23 dollars par titre attendus, en moyenne, par les analystes. Dans le secteur de la distribution, après Circuit City hier, c'est au tour de Best Buy de publier ses résultats pour le premier trimestre. Le chiffre d'affaires est en hausse à 5.48 milliards de dollars contre 4.67 milliards de dollars l'année dernière à la même époque. Les ventes à périmètre constant progressent, de leur côté, de 8.3%. Les bénéfices sont également en hausse, passant de 69 millions de dollars, ou 21 cents par action, à 114 millions de dollar, ou 34 cents par action, soit un penny de mieux que les attentes du marché. Pour le trimestre en cours, le distributeur table sur un bénéfice par action de l'ordre de 47 à 52 cents et, pour l'ensemble de l'exercice 2005, de 2.80 à 2.93 dollars. Best Buy clôture en baisse de 1.96% à 52.04 dollars. Enfin, Lennar clôture en baisse de 1.56% à 42.90 dollars. Le constructeur de maisons a publié des résultats supérieurs aux attentes pour le deuxième trimestre. Le chiffre d'affaires est en hausse à 2.34 milliards de dollars. Les bénéfices sont également en hausse à 201.4 millions de dollars, ou 1.22 dollar par action, contre 160.3 millions de dollars, ou 1.02 dollar par action, il y a un an et 1.66 dollar attendu, en moyenne, par les analystes. Le constructeur relève, par ailleurs, ses prévisions de bénéfice par action pour 2004 de 5.30 à 5.50 dollars.Sur le marché des changes, le dollar reprend du terrain après la forte baisse de la veille. L'euro finit la séance en baisse, sous la barre des 1.21, à 1.2008 contre 1.2162 la veille. Même tendance pour la devise japonaise, qui clôture en baisse, au-dessus de la barre des 110 yens pour un dollar, à 110.12 contre 109.50 mardi.Sur les marchés obligataires, après le plus fort mouvement de détente depuis le 11 septembre enregistré hier, les taux se tendent légèrement. Le rendement du 2 ans finit la séance à 2.80% contre 2.74% la veille. Le 5 ans clôture à 3.94% contre 3.90% mardi. Le 10 ans, de son côté, se tend de 4 points de base à 4.72%.Jean-François Vouillot à New York Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :