Pour une économie mondiale plus équitable

 |   |  484  mots
Dans ce livre instructif sur l'évolution de l'économie nationale et internationale entraînée par la dématérialisation de l'argent François Rachline démontre la nécessité de procéder aujourd'hui à une meilleure distribution des richesses entre tous les pays. Pour faire front à la misère, l'auteur défend la création d'une nouvelle institution, la Banque Centrale Mondiale.

Pertinent et passionnant, cet ancien professeur à l'IEP (Sciences Po), François Rachline, nous amène à nous interroger sur l'inégalité de la répartition de l'argent. Pour lui, au titre D'où vient l'argent, la question inéluctable est : Où va l'argent ?. De ce postulat, François Rachline, à l'époque de la globalisation, préconise la création d'une nouvelle institution : la Banque Centrale Mondiale à l'image de la Banque Centrale Européenne (BCE).

Pour lui cette nouvelle entité "a-nationale" détachée et surtout désintéressée pourrait voir le jour pour instaurer une distribution plus équitable de la fortune. Il faut préciser que l'auteur replace et explique le cheminement de l'évolution de l'économie dans cet objectif. Il nous rappelle la place des différentes institutions tel que l'OMC (l'Organisation Mondiale du Commerce, le FMI (le fonds monétaire international), la Banque Mondiale et toutes celles dont le but est international.

A travers une argumentation riche et un discours didactique, l'auteur retrace l'histoire passionnante de la dématérialisation de la monnaie et la création des banques et développement de leurs rôles. Il raconte l'origine de la monnaie et l'évolution du rôle monétaire de l'or. Il nous démontre aussi qu'il est temps aujourd'hui de repenser l'économie mondiale.
Puisque la création ex nihilo de signes d'argent est rendue possible, il serait envisageable, selon lui, d'aider les pays en difficulté à emprunter. Cela leurs permettraient de produire et de devenir autonomes.

C'est par un raisonnement accompagné d'illustrations et étayé par les idées de nombreux économistes et auteurs de styles, d'origines et d'époques différentes que l'auteur explique la possibilité de mieux répartir les biens. Il cite Aristophane, Aristote, Karl Marx, mais aussi de nombreux autres auteurs. Sont cités dans son livre par exemple : Joseph Schumpeter qui a écrit notamment : "Théorie de l'évolution économique", ou encore des maîtres de la pensée économique comme Irving Fischer, Frederich von Hayek, John Maynard Keynes...

Pragmatique et souvent philosophe, François Rachline, nous amène à penser différemment l'économie mondiale de façon à réduire "l'ignorance et la misère dans le monde". Préoccupation actuelle puisqu' il y a une prise de conscience sur l'importance de la solidarité entre toutes les nations. Pour exprimer la nécessité d'un changement de la politique économique mondiale l'auteur s'interroge et achève son livre par cette formule : "N'y aurait-il qu'une seule chance de réussir, pouvons-nous ne pas la tenter ? A qui nous en prendrons-nous si nous ne construisons pas un monde désiré".

Après l'attribution du prix Nobel de la paix, vendredi 13 octobre, au bangladais, Muhammad Yunus, à l'origine du microcrédit, on peut se demander s'il faut considérer comme utopique l'idée honorable de François Rachline.


"D'où vient l'argent?" - François Rachline - Editions du Panama - 15 euros

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :