"Mon meilleur ami" : petit conte sur l'amitié

 |   |  367  mots
Daniel Auteuil et Dany Boon mènent rondement cette petite comédie distrayante.

Une fable sur l'amitié. Rien de moins évident, a priori, à mettre en scène sans lourdeur ni sentimentalisme. Mais Patrice Leconte s'en tire plutôt bien et son "meilleur ami", servi à point nommé à quelques jours de Noël, ne déçoit pas. Il fallait aussi toute le talent de Daniel Auteuil et Dany Boon pour faire fonctionner la comédie sans qu'elle tombe dans la farce.

"Tu n'as pas d'amis. Il n'y a que les objets qui comptent pour toi". Marchand d'art pétri d'égoïsme, intéressé et individualiste, François (Daniel Auteuil) reçoit la remarque de son associée comme un soufflet. Il a dix jours pour lui prouver qu'il a un "meilleur ami". Mais peut-on changer à la cinquantaine bien tassée, confortablement installé dans le monde feutré des antiquaires? Troquer son indifférence caractérisée contre un peu d'altruisme?

Dans le rôle du sauveur, Bruno (Dany Boon, qui pour une fois n'en fait pas trop) est touchant. Lui même solitaire, mais d'un genre différent, celui du doux généreux incompris, Bruno est un chauffeur de taxi aussi chaleureux qu'angoissé. La rencontre de ces deux personnalités ne peut être qu'explosive. C'est parfois facile mais souvent juste. En second plan, les femmes observent le tout de la planète Clairvoyance. Julie Gayet, l'associée de François, qui froidement ouvre les yeux à celui qu'elle n'a jamais su apprivoiser, et Julie Durand, sa fille, en post-adolescente allergique aux fruits à coque et à l'indifférence de son père.

Patrice Leconte se donne trois derniers longs métrages avant une retraite bien méritée. Après le faux-pas des "Bronzés 3", la sortie de parcours semble mieux engagée. A vérifier dans son prochain film "Noël au balcon", comédie fantastique adaptée de la bande dessinée "Houppeland" de Didier Tronchet, qui aura également Dany Boon en tête d'affiche. Puis le réalisateur polyvalent se tournera de nouveau vers des sujets moins légers avec l'adaptation de son précédent film "Monsieur Hire" remanié par Paul Auster et un film avec Vanessa Paradis et le scénariste de "La fille sur le pont", Serge Frydman.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :