Sanyo restructure ses activités

 |   |  255  mots
En difficultés, le groupe japonais de produits électroniques revoit son organisation pour gagner en efficacité.

Sanyo Electric poursuit sa restructuration à marche forcée. Le groupe japonais, numéro un mondial des batteries rechargeable, va transférer ses divisions "ventes" et "services aux consommateurs" dans différentes compagnies afin d'améliorer son efficacité globale. Les opérations de ventes domestiques vont être combinées à trois filiales de ventes afin de constituer une nouvelle société de 1.800 salariés. L'unité de services aux consommateurs, qui regroupe les climatiseurs et les appareils ménagers, va constituer une nouvelle société avec 1.400 employés.

Le groupe d'Osaka a également indiqué qu'il allait vendre ses actifs dans une unité chinoise fabricant des éléments de réfrigérateurs grand public, afin de se focaliser sur les réfrigérateurs industriels et les climatiseurs. A partir de demain, Sanyo aura par ailleurs quitté le monde des écrans à cristaux liquides de petite taille. Sanyo détenait en effet dans ce domaine une joint-venture avec le groupe d'électronique nippon Seiko Epson. Ce dernier a racheté les parts (45%) de Sanyo.

Sanyo est engagé dans un plan de restructuration important depuis juillet 2005. Ce dernier tarde à porter ses fruits. Sur l'ensemble de son exercice mars 2006-mars 2007, la perte nette devrait avoisiner les 50 milliards de yens (330 millions d'euros), alors que des profits de 20 milliards étaient initialement attendus. Le chiffre d'affaires qui était prévu à 2.400 milliards de yens, devrait en fait s'élever à 2.200 milliards de yens (14,5 milliards d'euros). Les résultats semestriels publiés fin novembre ont fait état d'une perte de 3,6 milliards de yens, pour des ventes de 1.096 milliard (7 milliards d'euros).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :