La Ve République des secrets

 |   |  375  mots
La France aurait-elle le goût du secret inscrit dans ses gènes ? Un ouvrage collectif montre la force politique et économique de l'histoire occulte dans notre pays.

Mai 1958, création d'un comité de salut public à Alger avec le général Massu en tête. Dans la foulée, quelques militaires mettent au point l'opération " Résurrection ". L'affaire, secrète, sera le premier étage d'une fusée qui va ramener le général de Gaulle au pouvoir . En 2004, une autre affaire commence à faire des remous dans un monde où se côtoient hommes d'affaires et politiques. L'affaire Clearstream commence. Elle n'est pas bouclée, à quelques mois de l'élection présidentielle de 2007. La V e République regorge d'histoires " abracabrantesques ". Toutes ne sont pas élucidées. L'idée de retrouver ces histoires peu avant une échéance électorale importante est très séduisante. Roger Faligot et Jean Guisnel, tous les deux journalistes et écrivains, ont ainsi réuni quelques belles plumes pour décrypter ces histoires secrètes.

Piqûre. Elles agissent comme une bonne piqûre de rappel ou comme un fabuleux résumé de la face plus ou moins cachée de notre histoire contemporaine. Certes, dans le registre des coups tordus politico-économiques, la France ne fait pas exception, malgré sa volonté de se présenter comme la patrie des droits de l'homme.

Le livre retrouve la guerre d'Algérie et ses origines - les barbouzes gaullistes, le SAC-, la décolonisation et certaines " belles manières " (les diamants de Bokassa, Foccart ou le Rwanda), le nucléaire (les guerres franco-françaises...) et autres succès tel le Concorde, la " plus belle subvention jamais accordée aux riches " . Tous les domaines de la vie d'un pays passent au crible des auteurs de cette Histoire secrète de la Ve République (les diplomaties secrètes, les cadavres qui seront nombreux, notamment sous le " règne " de Giscard, les scandales financiers, etc.).

Par une succession de textes plutôt courts, clairs, bien documentés, ce livre donne un condensé de l'histoire française de ces cinquante dernières années. Où l'on peut croire que la politique du secret semble inscrite dans la Constitution de notre V e République. De quoi s'interroger sérieusement.

"Histoire secrète de la Ve République", sous la direction de Roger Faligot et Jean Guisnel. La Découverte (752 pages, 25 euros).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :