Ahold prudent pour le quatrième trimestre

 |   |  301  mots
Le distributeur néerlandais a enregistré sur le troisième trimestre 2006 un chiffre d'affaires de 10,3 milliards d'euros, en hausse de 0,7% sur un an. Le bénéfice net atteint 210 millions d'euros, contre une perte de 236 millions d'euros un an plus tôt. Le groupe relève son objectif de croissance de chiffre d'affaires pour l'année, mais vise le bas de la fourchette en termes de marge opérationnelle.

Même s'il avait anticipé un troisième trimestre difficile, Ahold affiche une hausse de ses bénéfices sur le troisième trimestre 2006. Le groupe de distribution néerlandais a enregistré un chiffre d'affaires de 10,3 milliards d'euros en hausse de 0,7% et un bénéfice net de 210 millions d'euros (contre une perte de 236 millions un an plus tôt). Les analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un bénéfice net de 191 millions d'euros.

Au niveau des ventes, le groupe avait déjà indiqué que les Etats-Unis et US Foodservice - qu'il a mis en vente- demeuraient sous pression. Mais il tire finalement son épingle du jeu sur le trimestre en termes de rentabilité, avec une marge opérationnelle de 1,9% contre 1,2% un an plus tôt. Le distributeur indique qu'il a profité des mesures d'amélioration de l'activité et des réduction de coûts.

Au niveau du groupe, la marge opérationnelle s'est affichée à 3,4% "légèrement meilleure que l'année précédente", explique Ahold. Le résultat opérationnel a ainsi progressé de 7,5% à 273 millions d'euros.

Côté perspectives, le groupe reste prudent pour la fin d'année. "Comme nous l'avions anticipé, le troisième trimestre a été plus difficile que le deuxième trimestre aux Etats-Unis, reflétant un accroissement de la concurrence et les faibles conditions économiques, ce qui a conduit à une pression sur les marges", explique Ahold dans un communiqué. "Nous attendons un quatrième trimestre également difficile", explique le groupe.

Ahold estime en outre que la croissance de son chiffre d'affaires sera supérieure à la prévision initiale comprise entre 2,5 et 3% cette année. En revanche, la marge opérationnelle sera dans le bas de la fourchette de 4 à 4,5 attendue. Par ailleurs, US Food Service atteindra une marge opérationnelle de 1,7%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :