Charles Milhaud va être prolongé à la tête de l'Ecureuil

 |   |  257  mots
L'assemblée générale du groupe se réunira le 30 janvier pour entériner une modification des statuts du groupe, portant la limite d'âge des mandataires sociaux de 65 à 68 ans.

Charles Milhaud, le président du directoire du groupe Caisse d'Epargne a encore de beaux jours devant lui à la tête de l'Ecureuil. Selon nos informations, la décision de porter de 65 à 68 ans la limite d'âge de l'ensemble des mandataires sociaux du groupe sera soumise au vote de l'assemblée générale du groupe le 30 janvier prochain.

Un conseil de surveillance de la Caisse nationale des Caisses d'Epargne (CNCE) s'est déjà prononcé le 13 décembre de façon unanime en faveur de la modification des statuts. Le conseil fédéral de la fédération nationale des Caisses d'Epargne, l'organe représentant les sociétaires du groupe a également donné son feu vert.

Le projet visant à modifier les statuts des Caisses d'Epargne afin de permettre une prolongation de son mandat était évoqué en coulisse depuis plusieurs mois. Il est donc désormais en passe d'être adopté. Charles Milhaud devait en principe être atteint par la limite d'âge le 20 février 2008, fixée conformément au droit commun à 65 ans par les statuts de la Caisse nationale des Caisses d'Epargne (CNCE), l'organe central du groupe mutualiste. Son mandat arrive quant à lui à échéance, en décembre 2009.

En théorie, la réforme autorise le patron de l'Ecureuil à rester à la tête du groupe jusqu'en février 2011. Nul doute que Charles Milhaud aura a coeur de poursuivre la mutation du groupe Caisse d'Epargne dont il vient de marier les activités de banque de gros avec celles des Banques Populaires pour créer Natixis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :