La Grèce épinglée par Bruxelles sur ses dépenses agricoles

 |   |  158  mots

La Grèce doit être aujourd'hui rappelée à l'ordre par la Commission européenne. Selon nos informations, les services de l'Agriculture à Bruxelles s'apprêtent à demander à Athènes de reverser plus de 232 millions d'euros touchés au titre de la Politique agricole commune (PAC). Bruxelles reproche notamment des contrôles insuffisants dans la distribution des aides pour le secteur de la culture d'olive. Elle réclame, pour ce seul dossier, un reversement de 163,7 millions d'euros.

La France est grande consommatrice d'aide agricole, et donc souvent épinglée par Bruxelles. Mais pour cette fois, elle limite les dégâts en n'étant redevable "que" de 6 millions d'euros, pour le secteur des fruits et légumes. L'Espagne devra, pour sa part, rembourser 11,3 millions d'euros et les Pays Bas 5,6 millions.

La Commission met un point d'honneur à vérifier l'utilisation effective des aides agricoles et leur bon contrôle par les Etats membres, car "il s'agit de l'argent des contribuables", souligne-t-on à Bruxelles.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :