L'AIE maintient ses prévisions de demande de pétrole pour 2006 et 2007.

 |   |  211  mots
L'Agence internationale de l'énergie, AIE, table sur une croissance de la demande de 1,1% en 2006 à 84,5 millions de barils par jour. Pour 2007, l'agence prévoit toujours une hausse de 1,7% à 85,9 millions de barils par jour

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a laissé inchangées ses prévisions de demande de pétrole pour 2006 et 2007, dans son rapport de novembre publié ce matin. Comme le mois dernier, l'AIE table sur une croissance de la demande de 1,1% en 2006 à 84,5 millions de barils par jour.

Pour 2007, l'agence prévoit toujours une hausse de 1,7% à 85,9 millions de barils par jour. Toutefois, alors que l'AIE jugeait probable un rebond de la demande en 2007, l'agence estime désormais qu'elle risque d'être "confrontée à des pressions à la baisse", notamment en raison des incertitudes sur la croissance des Etats-Unis, premier consommateur mondial de brut.

L'AIE en profite pour demander aux pays producteurs de pétrole de l'OPEP, dont la prochaine réunion se déroule jeudi au Nigéria, de ne pas procéder à une deuxième baisse de leur production cette année, après leur décision de la réduire de 1,2 million de barils par jour à partir du 1er novembre, pour enrayer la chute des cours.

Une nouvelle réduction risquerait de peser sur les stocks des pays de la zone OCDE, qui se sont déjà contractés de 40 millions de barils en octobre et devraient à nouveau se réduire en novembre, selon les dernières informations dont elle dispose.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :