Les Vingt-Cinq trouvent enfin un accord sur les quotas de pêche

 |   |  246  mots
Le nombre de journées de pêche baissera en 2007 de 7 à 10%, celui des prises de 14 à 20%. La Commission de Bruxelles proposait initialement des réductions plus fortes pour préserver les espèces.

L'Union européenne (UE) est parvenue cette nuit à un accord sur les quotas de pêche pour 2007, grâce auxquels elle espère reconstituer des espèces comme la morue, dont la population a fortement diminué dans les mers du pourtour européen. Après plusieurs heures de marchandages, les ministres se sont entendus à Bruxelles sur une série de concessions proposées par la Commission de Bruxelles.

L'une des questions les plus épineuses portait sur l'ampleur de la réduction par rapport à 2006 du nombre de journées pendant lesquelles les bateaux de pêche sont autorisés à prendre la mer pour aller pêcher la morue. Les scientifiques ont averti que les pêcheurs européens devraient arrêter les prises de morue en mer du Nord pour que l'espèce réussisse à survivre.

La Commission européenne voulait initialement une baisse de 25%. Finalement, l'accord prévoit une baisse de 7 à 10%, en fonction de la taille des filets des chalutiers. Les quotas de prises vont baisser quant à eux de 14 à 20%.
"Les réductions auxquelles nous sommes parvenus sur le total de prises autorisées de morues, et les journées en mer (....) sont en soi tout à fait importantes", a déclaré le commissaire européen à la Pêche, Joe Borg.

Pour certains types de poissons, les quotas pour 2007 ont été revus à la hausse, ainsi pour le colin et la sole du golfe de Gascogne. Pour le carrelet, en revanche, les quotas sont à la baisse, de l'ordre de 12,5%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :