Les Français vont privilégier les cadeaux à Noël plutôt que les sorties et les repas

 |   |  443  mots
Alors que les fêtes de Noël approchent, les Français devraient cette année dépenser chacun 550 euros pour les cadeaux, selon les données du cabinet Deloitte. Un budget globalement stable mais qui sera arbitré au profit des cadeaux. Dans la hotte du père Noël, les consoles de jeux seront une nouvelle fois plébiscitées.

Les grands magasins parisiens se sont déjà parés de leurs guirlandes et illuminations depuis plus d'une semaine. Les familles sont déjà plusieurs dizaines le soir à venir regarder tranquillement les vitrines, accompagnées de leur bambin amusé de regarder les automates. C'est l'occasion aussi de sonder les plus petits sur leur commande à passer au père Noël. Car la tradition est encore bien respectée, petits et grands aimant découvrir le 25 décembre au matin au pied du sapin son joujou.

Tout comme leurs voisins de l'Union européenne, les Français semblent, selon les données du cabinet Deloitte qui réalise tous les ans une étude comparative sur le thème de Noël, plus optimistes sur l'avenir. Toutefois, ils devraient rester sages en matières de dépenses. Parmi les moins dépensiers de l'Europe, le Français a prévu de dépenser cette année environ 550 euros. Un budget globalement identique à celui des autres années. A l'inverse, nos voisins italiens et allemands devraient se serrer un peu plus la ceinture et ne prévoient de mettre sous le sapin que 9 cadeaux (contre 11 en France).

Mais si le budget des consommateurs français reste stable, il va toutefois subir des arbitrages. Selon les données de Deloitte, les Français ont prévu de moins dépenser en sortie et en repas de fin d'année au profit de l'achat des cadeaux. S'il s'avère bien souvent être un casse tête de trouver la bonne idée, les CD, DVD et livres auront encore une large place dans la hotte du Père Noël. Et tant pis pour les bijoux (37% des cadeaux cités) et les voyages (31%) dont rêvent beaucoup de femmes. Elles devraient pouvoir se consoler avec des vêtements et des produits de beauté.

Pour les plus jeunes, les consoles de jeux sera toujours autant plébiscitées. Parmi les cadeaux les plus souvent cités pour les moins de 12 ans, elles arrivent très nettement en tête avec 25%. Mais les poupées n'ont pas à rougir avec 14% (en troisième position derrière les jeux vidéos). Quant aux téléphones portables, les jeunes Français ne sont pas vraiment demandeurs: tout juste 1% des cadeaux cités.

Les vitrines des magasins étant déjà prêtes, les Français ont commencé leurs achats dès novembre. Et pour trouver les idées, éviter la foule et tout simplement gagner du temps, Internet est une alternative très tentante: plus de 60% des Français achèteront au moins une fois des produits sur le Web cette année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :