Patronat et syndicats se penchent sur la réforme du marché du travail

 |   |  287  mots
Hormis la CGT, les syndicats et le Medef se sont mis d'accord ce matin sur la mise en place de groupes de travail portant sur les contrats de travail, la sécurisation des parcours professionnels et la remise à plat de l'assurance chômage.

La première pierre de la réforme du marché du travail été posée. Souhaitée par le Medef, une première séance de "délibération sociale" entre patronat et les huit leaders syndicaux a eu lieu ce matin au siège du Medef à Paris. Cette réunion, qui constituait une première depuis 2000, a été jugée satisfaisante par les participants, à l'exception de la CGT.

"La quasi-totalité des syndicats" ont accepté d'ouvrir trois groupes de travail sur les contrats de travail, la sécurisation des parcours professionnels et la remise à plat de l'assurance chômage, a annoncé la présidente du Medef, Laurence Parisot. "C'est un premier pas, juste un premier pas", a-t-elle souligné.

"Une présentation consolidée de ces travaux interviendra d'ici la fin du premier trimestre 2007 pour déterminer les étapes suivantes", à savoir l'ouverture d'éventuelles négociations sur des réformes, selon le relevé de conclusions de la réunion.

Le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, a jugé que les discussions n'avaient pas été "du tout à la hauteur de l'urgence sociale qui se caractérise par la précarité du travail". Il a expliqué que son organisation "réservait" sa décision sur sa participation aux groupes de travail, déplorant qu'"aucune négociation ne soit ouverte avant les échéances électorales".

Son homologue de la CFDT, François Chérèque, s'est de son côté félicité du "signe important" donné par "quatre organisations syndicales et trois organisations patronales" d'engager des discussions "avec un fil rouge commun, la précarité du travail qui se développe dans notre pays". La dernière rencontre au sommet entre dirigeants syndicaux et patronaux remontait à 2000.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :