Le chômage descend à 8,8% en septembre

 |   |  479  mots
Le chômage est passé sous la barre des 9% le mois dernier, s'établissant à 8,8% de la population active. Le nombre de demandeurs d'emploi (catégorie 1) a diminué de 30.400 personnes en un mois, selon des chiffres partiels.

Le président Jacques Chirac annonce une nouvelle baisse du chômage en septembre, à 8,8% de la population active, avec 30.000 chômeurs de moins, dans un entretien au Figaro devant paraître mardi. Après une pause en août, le chômage est donc reparti à la baisse en septembre, passant sous la barre des 9% pour s'établir à 8,8% de la population active. Fin septembre, il y avait 2.129.300 demandeurs d'emploi inscrits en catégorie 1, soit une baisse de 30.400 personnes (-1,4%) par rapport à fin août.

Ce chiffre ne recouvre pas la totalité du nombre de demandeurs d'emploi, car il ne tient pas compte des personnes ayant travaillé plus de 78 heures au cours du mois de septembre et qui se trouvent toujours à la recherche d'un emploi. Le ministre de l'Emploi, Jean-Louis Borloo, estime possible de ramener le chômage à 8% fin 2007, "même sans reprise forte de la croissance".

Le volet emploi de la loi de Cohésion sociale continue à produire ses effets. En direction des jeunes, l'apprentissage enregistre chaque mois de nouvelles entrées. Entre janvier et septembre 2006, 117.318 jeunes ont signé un contrat d'apprentissage sur un total de 356.000 apprentis. En outre, le contrat d'insertion dans la vie sociale (Civis), créé par la loi de Cohésion sociale et initialement réservé aux jeunes sortis sans qualification du système scolaire, est désormais ouvert à l'ensemble des 16-25 ans "rencontrant des difficultés particulières d'insertion", quel que soit leur diplôme ou niveau de qualification. Le ministre de l'Emploi a en outre inauguré en octobre un nouveau dispositif destiné aux jeunes, les actions préparatoires au recrutement (APR). Il s'agit d'une formation préalable à l'embauche (en CDI ou CDD), d'une durée de 1 à 3 mois, financée et rémunérée par l'Etat.

Outre le développement des services à la personne, en hausse de plus de 18% au cours des neuf premiers mois de l'année, selon le ministère de l'Emploi, le gouvernement bénéficie d'une évolution démographique favorable: la population active croît en proportion moindre qu'au cours de dix dernières années. Mais il reste une inconnue de taille en ce qui concerne l'évolution à venir du chômage: l'impact du ralentissement économique américain sur les croissances européenne et française.


La situation des jeunes au regard de l'emploi s'est détériorée dans le monde depuis dix ans
Un jeune sur trois dans le monde est soit au chômage, soit travailleur pauvre, selon un rapport du Bureau international du travail (BIT) intitulé "Tendances mondiales de l'emploi des jeunes" et publié lundi. Selon l'organisation, le chômage des 15-24 ans a augmenté de 15% au cours des dix dernières années, touchant 85 millions d'entre eux en 2005. Le BIT estime à plus de 300 millions le nombre de jeunes travailleurs vivant en dessous du seuil de pauvreté avec moins de deux dollars par jour, soit 56% du total.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :