Un Etat de l'Union en mauvais état

 |   |  242  mots
Le président Bush prononce ce soir son traditionnel discours sur l'Etat de l'Union. Dans lequel il n'aura pas grand chose à dire. Sans parler de l'Irak, toutes ses propositions de réformes exposées lors de sa campagne, l'an dernier, sont enterrées.

Il y travaille depuis le début décembre dernier. Et lui qui a horreur de se coucher tard devra veiller. C'est à neuf heures ce soir que le président Bush fait son fameux discours sur l'Etat de l'Union. Très couru, le discours est en fait largement sur-vendu. Et cette année encore plus que les autres, sans doute. Ces dernières années, les idées - rabâchées - tournaient autour de la nécessité de lutter contre le terrorisme et des "progrès" réalisés en Irak.

Chacun d'ailleurs, dans l'entourage présidentiel, y va de sa petite suggestion pour le discours, histoire de montrer qu'il ou elle a de l'influence sur le président. Laura Bush, l'an dernier, s'est attribué la maternité d'une proposition concernant la lutte contre les bandes de jeunes délinquants, après avoir lu, avait-elle expliqué, un article sur cette question dans la presse...

Mais attention, George W. Bush peut avoir ses propres idées. L'an dernier, il a surpris, avec une condamnation sortie de nulle part, concernant l'usage de produits dopant chez les athlètes... Que l'on se rassure : propositions et petites phrases restent en général sans suite.

Or, cette année, le discours devrait être encore plus creux que d'habitude. Même avec une certaine dose de mauvaise foi "W" ne pourra pas, en effet, se prévaloir de beaucoup de succès, notamment au Congrès.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :