Le groupe Walt Disney entame une cure d'austérité

 |   |  418  mots
Le groupe Walt Disney va produire moins de films chaque année et va supprimer environ 20% des effectifs de ses studios dans le monde afin de réduire ses coûts.

Walt Disney a décidé de maigrir pour retrouver la santé. Les célèbres studios de cinéma n'ont pas enregistré de hausse de leur bénéfice depuis un an. Il faut donc agir. La société doit augmenter le rendement de ses films. Le groupe a donc annoncé hier soir, qu'il va réduire le nombre de films qu'il produit chaque année. De dix huit films par an actuellement (selon les chiffres du quotidien Variety), Walt Disney passerait donc à treize au maximum. Soit environ un quart de films en moins par an.

Dans le détail, le groupe a indiqué qu'il produirait et distribuerait annuellement, une dizaine de films de fiction et d'animation grand public (pour les enfants et la famille) sous son label Disney et deux à trois films sous la marque Touchstone. Touchstone compte à son actif des films tels que "la 25e heure" du réalisateur Spike Lee, ou encore "Ed Wood" de Tim Burton.

Dick Cook, le Président des Studios Disney s'est toutefois voulu rassurant. Il a indiqué que le budget global de production des studios, estimé par certains analystes à 450 millions de dollars, ne serait pas affecté par cette annonce. Et il assuré que la division continuerait à investir dans des films à petit ou moyen budget.

Concernant les prochains films à produire, le groupe a indiqué que la marque Disney a pour objectif d'étendre sa cible aux films interdits aux moins de 13 ans, comme le deuxième volet de "Pirates des Caraïbes" avec Johnny Depp. Un film qui est actuellement un succès aux Etats-Unis et qui figure en tête du box office de l'année. Il a rapporté 258 millions de dollars en dix jours en Amérique du Nord.

Malgré cette bonne performance de "Pirates des Caraïbes 2", Dick Cook a annoncé qu'il se séparait de Nina Jacobson à la direction de la production de Walt Disney Pictures. Celle qui est à l'origine du succès de ce film, mais aussi de "sixième sens", était chez Disney depuis 1998. Au niveau du personnel, ce n'est pas le seul départ. Le groupe Walt Disney va tailler de manière importante dans ses effectifs. Il va supprimer 650 emplois dans le monde, ce qui correspond à environ 20% de son personnel. Les réductions d'effectifs des studios débuteront dans quelques semaines.

Walt Disney n'est pas le seul grand studio hollywoodien qui licencie. En novembre dernier, son concurrent Warner Bross annonçait qu'il se séparait de 250 à 300 personnes, soit plus de 5 % de ses effectifs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :