Lafarge lance une OPA de 3 milliards de dollars sur sa filiale américaine

 |   |  288  mots
Le cimentier français offre 75 dollars par action pour acheter les 46,8% de Lafarge North America qu'il ne détient pas encore. Le montant total de l'offre est de 3 milliards de dollars. L'opération devrait avoir un impact positif immédiat sur le bénéfice net de Lafarge.

Lafarge repart à l'offensive en Amérique. Le cimentier, déjà présent outre-Atlantique par le biais de sa filiale Lafarge North America dont il détient 53,2%, vient d'annoncer qu'il allait lancer une offre de rachat des actions qu'il ne possède pas encore. Ainsi, Lafarge offre 75 dollars par action, pour 46,8% du capital de Lafarge North America, soit 3 milliards de dollars.

Cette offre représente une prime de 16,7% sur le cours de clôture de l'action Lafarge North America au 3 février et une prime de 31% sur la moyenne des cours de clôture des trois derniers mois. "Cette opération, que Lafarge financera intégralement par endettement, devrait augmenter immédiatement le bénéfice par action de Lafarge", souligne la société dans un communiqué diffusé ce matin.

"Cette opération est d'abord stratégique pour Lafarge, car elle nous permettra de poursuivre notre développement en Amérique du Nord avec une efficacité encore plus grande. Elle recèle aussi une forte logique opérationnelle, puisqu'elle permettra de simplifier et d'accélérer les prises de décision et d'accroître notre efficacité, sans la complexité d'opérer par le biais d'une filiale cotée et partiellement contrôlée", détaille Bruno Lafont, directeur général du groupe.

"Enfin, cette opération est financièrement très attractive, car elle nous permettra d'optimiser l'allocation des flux de trésorerie disponibles à l'échelle du groupe et aura un effet positif immédiat sur le bénéfice net par action de Lafarge", ajoute Bruno Lafont qui estime que l'opération est "gagnant-gagnant" pour les deux groupes.

En Bourse, l'opération est appréciée, puisque le titre Lafarge a clôturé en hausse de 3,47% à 89,50 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :