Alcatel rachète l'activité UMTS de Nortel

 |   |  735  mots
Alcatel acquiert pour 320 millions de dollars (près de 250 millions d'euros) l'activité d'accès radio UMTS de l'équipementier de télécoms canadien Nortel Networks. Il devient ainsi le numéro trois mondial de ce secteur en forte croissance.

Alcatel consolide ses positions dans les réseaux de téléphonie mobile de troisième génération et étend ainsi sa position de leader global dans l'accès haut débit. Alcatel rachète en effet l'activité d'accès radio UMTS de l'équipementier de télécoms canadien Nortel Networks et des actifs associés pour 320 millions de dollars (près de 250 millions d'euros). Les accès radio permettent la connexion entre le téléphone portable et le réseau. La transaction devrait être finalisée au quatrième trimestre 2006. L'équipementier de télécoms français acquiert la technologie, le portefeuille produits, les brevets associés, les actifs corporels et les contrats clients de Nortel. Dans cette transaction, Alcatel gagne 14 nouvelles références UMTS et se renforce sur un secteur porteur.

Le marché de l'UMTS connaît actuellement une croissance rapide dans le monde, le groupe français estime que la téléphonie mobile de troisième génération à la norme UMTS représentera 49 à 50% du marché des équipements de téléphonie mobile d'ici trois ans, contre 25% aujourd'hui. C'est un mariage de raison qui permet donc à Alcatel de passer un cap stratégique, il va devenir le numéro trois mondial de ce secteur derrière Ericsson (n°1) et l'alliance Nokia-Siemens (n°2). "l'UMTS est le seul segment de l'accès aux opérateurs où Alcatel n'avait pas la taille critique" a expliqué à l'AFP, Rémi Thomas, analyste financier chez Chevreux. Dans la course à la taille que se livrent les acteurs du secteur, alors que la concentration s'accélère, la croissance externe est nécessaire pour grossir. L'ensemble UMTS Alcatel-Nortel devrait avoir une part de marché mondiale d'environ 10%, elle pourrait même dépasser les 12% si l'on ajoute à ce tandem, les forces de l'équipementier de télécoms américain Lucent qui est en cours de fusion avec Alcatel. Les actionnaires des deux groupes doivent se prononcer sur ce projet le 7 septembre prochain.

Avec cette acquisition, Alcatel va devenir le fournisseur d'un opérateur UMTS sur quatre dans le monde. Parmi les clients de Nortel, le groupe français va toucher plusieurs groupes internationaux, ce qui va lui permettre de renforcer sa présence sur les marchés mobiles développés, en Italie, en Espagne, en Grande-Bretagne ou encore en Corée du Sud. Par ailleurs, il va disposer d'une position privilégiée sur de nouveaux marchés 3G à forte croissance, comme la Chine et d'autres pays émergents où Alcatel bénéficié déjà de solides références en GSM/EDGE.

Nortel qui avait annoncé début août son désir de vendre ou de trouver un partenaire pour son activité d'accès radio UMTS, cède donc une division qu'il n'avait pas les moyens financiers de développer seul. Cette vente marque une nouvelle étape dans le changement de trajectoire opéré par le groupe canadien qui veut s'orienter sur la 4G (la norme de quatrième génération pour la téléphonie mobile). Nortel mise aussi sur le secteur émergent de la téléphonie numérique d'affaires, il a conclu dans ce sens un partenariat fin juillet avec le géant des logiciels Microsoft. Au niveau de sa santé financière, Nortel a renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre 2006. Il a annoncé début août, qu'il avait dégagé un bénéfice net de 366 millions de dollars américains au deuxième trimestre 2006 contre une perte de 33 millions de dollars il y a un an. Le groupe canadien a en effet récupéré une somme d'argent importante après des actions en justice engagées contre lui.

Le titre Alcatel a clôturé vendredi en baisse de 0,61 % à 9,73 euros à la Bourse de Paris. L'action Nortel était elle en hausse de 1% à 2,11 dollars à 17h30, à la Bourse de New York.

Alcatel Alenia Space va concevoir le satellite W2A d'Eutelsat
Eutelsat, l'opérateur européen de satellites a retenu Alcatel Alenia Space, filiale du groupe français Alcatel et de l'italien Finmeccanica, pour construire son nouveau satellite W2A. Le montant de ce contrat n'a pas été révélé. Ce satellite sera lancé au premier trimestre 2009. Il permettra notamment à Eutelsat d'augmenter sa capacité en bande Ku pour des services audiovisuels et de télécommunications en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :