Dell reporte ses résultats

 |   |  439  mots
Le fabricant américain d'ordinateurs ne va pas transmettre aux autorités de marché ses derniers résultats trimestriels. Simultanément, il suspend ses rachats d'actions et annule une réunion avec les analystes. Des décisions justifiées par l'enquête menée par le gendarme de la Bourse sur ses comptes des dernières années.

Le groupe américain d'informatique Dell l'avait annoncé le 18 août: ses comptes font l'objet d'une enquête lancée par la Securities and Exchange Commission, le gendarme de la Bourse de New York. Mais il apparaît aujourd'hui que cette enquête pourrait être lourde de conséquences: le groupe a fait savoir qu'il reporte la communication aux autorités boursières de ses résultats trimestriels et qu'il suspend son plan de rachat d'actions.

Le mois dernier, à l'occasion de la publication de ses résultats du deuxième trimestre (à fin juillet) de son exercice 2006-2007, Dell avait donc annoncé qu'il faisait depuis un an l'objet d'une enquête de la SEC portant sur ses finances, notamment en ce qui concerne le mode de calcul de son chiffre d'affaire. Dans la foulée, le groupe informatique avait précisé que le comité d'audit de son conseil d'administration menait également une enquête sur ses comptes. Ces investigations faisaient suite à la découverte de "problèmes" sur certains bilans financiers antérieurs à son exercice financier 2005-2006. Dell avait précisé qu'il n'envisageait pas pour autant de réviser ses résultats passés.

Aujourd'hui, le groupe va plus loin. Selon son communiqué de ce jour, il renonce à procéder à la transmission officielle aux autorités de marché de ses résultats trimestriels. Et Dell justifie ce report de la publication de son rapport "10-Q" par les incertitudes liées à l'ouverture de l'enquête informelle de la SEC. Car les enquêteurs de cette dernière cherchent à vérifier si de précédentes publications financières du groupe étaient ou non entachées d'erreurs nécessitant des corrections.

Deuxième décision: le groupe suspend son programme de rachat d'actions, tant que l'incertitude prévaut sur ses résultats. Enfin, dans ce climat plutôt chargé, il annule la rencontre avec les analystes financiers qui était prévue pour mercredi prochain.

Les incertitudes crées par cette enquête de la Sec tombent à un mauvais moment pour le constructeur d'ordinateurs. Les chiffres rendus publics en août ne sont en effet pas bons. Le bénéfice net trimestriel a chuté de 51% sur un an, pour s'établir à 502 millions de dollars. Dans le même temps, la croissance du chiffre d'affaires a ralenti, avec une hausse sur un an de 5% seulement, à 14,1 milliards de dollars, le groupe étant victime de l'intense guerre des prix qui fait rage sur le marché.

Dans l'immédiat, les annonces faites ce jour par le groupe pèsent sur le titre. A la Bourse de New York, l'action Dell clôture en chute de 2,12% à 21,19 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :