Yahoo ! en difficulté sur le marché publicitaire

 |   |  472  mots
Yahoo! est touché de plein fouet par l'intensification de la concurrence sur le marché publicitaire Internet. L'irrésistible développement de Google, combiné à la montée en puissance de "petits nouveaux" comme MySpace ou YouTube, pèse sur la croissance du chiffre d'affaires du portail Internet.Selon les chiffres publiés hier soir par Yahoo!, le bénéfice net du troisième trimestre a chuté de 38%, affecté d'une part par le coût de son programme de stock-options et d'autre part par les difficultés du marché publicitaire. Le bénéfice s'est ainsi établi à 158,5 millions de dollars (126 millions d'euros) contre 253,7 millions un an plus tôt. La prise en compte des stock-options de Yahoo! a pesé à hauteur de 80 millions sur ce résultat. En dehors de cet élément et des autres facteurs exceptionnels, la progression du bénéfice s'élève à 4,9%. Le bénéfice par action s'établit à 11 cents, en ligne avec les prévisions des analystes.La principale déception provient donc du chiffre d'affaires. Celui-ci a crû de 19% sur le trimestre, pour s'établir à 1,58 milliard de dollars. Hors coût d'acquisition du trafic, c'est à dire la part des recettes que Yahoo! reverse à ses sites partenaires, la croissance a été de 20% à 1,12 milliard, un chiffre qui se situe dans le bas de la fourchette des objectifs du groupe.Yahoo! doit en effet affronter une concurrence de plus en plus intense. Google, avec qui il était à peu près à égalité l'année dernière, est en train de prendre une sérieuse avance. Selon les prévisions du cabinet spécialisé eMarketeer, le moteur de recherche devrait encaisser 4 milliards de dollars de recettes publicitaires aux Etats-Unis en 2006, contre 2,9 milliards de dollars pour Yahoo!. Ce dernier est également confronté à la montée en puissance très rapide des sites communautaires comme MySpace ou YouTube, qui attirent des parts croissantes du marché publicitaire. D'où l'importance de l'acquisition, qui vient d'être annoncée, de YouTube par Google pour 1,65 milliard de dollars, pour constituer un pôle publicitaire de tout premier ordre.Reste que Yahoo! entend bien contre-attaquer. Et son arme, en la matière, s'appelle Panama: un nouveau logiciel publicitaire dont le groupe a annoncé hier que la mise en place allait commencer. Le groupe en attend beaucoup: Panama devrait en effet permettre de présenter aux internautes des annonces publicitaires plus adaptées à leurs centres d'intérêt.L'enjeu de ce nouveau logiciel est tel, en fait, que la perspective de le voir entrer en service a d'abord éclipsé auprès des analystes les résultats médiocres annoncés hier. L'action Yahoo! a donc commencé la séance en progression. Reste que les médiocres résultats du trimestre ont ensuite pris le dessus. En milieu de séance, l'action en donc en perte de 2,44% à 23,56 dollars à Wall Street.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :