Carphone Warehouse annonce des résultats décevants mais mise à nouveau sur Vodafone

 |   |  515  mots
Carphone est handicapé par les coûts de lancement de son offre Internet. Le premier distributeur de téléphonie mobile en Europe, qui est connu en France par le biais de l'enseigne The Phone House, a présenté aujourd'hui des résultats semestriels décevants pour le premier semestre de son exercice 2006-2007. À fin septembre, le bénéfice avant impôts et avant coûts de lancement de son offre Internet de Carphone Warehouse est certes en hausse de plus de 60% sur un an, à 59,3 millions de livres (88,6 millions d'euros). Mais quand on enlève ces coûts de lancement, le bénéfice avant impôts recule de près de 62% à 14,1 millions de livres, un niveau inférieur aux 17 millions de livres espérés. Le résultat net de Carphone Warehouse s'établit à 691.000 livres contre 24,6 millions de livres il y a un an. Le chiffre d'affaires est, lui, en croissance de 40,2% sur un an à 1,8 milliard de livres au premier semestre.C'est en avril dernier que Carphone Warehouse a lancé son offre d'accès à Internet, destinée à concurrencer British Telecom, et qui remporte un grand succès. Le groupe doit donc faire face à la hausse des coûts de ce nouveau service. Et c'est pour renforcer ses positions dans Internet et dans l'ADSL que Carphone Warehouse a racheté le 11 octobre dernier la filiale Internet du groupe AOL en Grande-Bretagne pour 548 millions d'euros. AOL UK compte 2,1 millions de clients dont 1,5 million en haut débit. Cette acquisition permet à Carphone Warehouse de devenir le troisième grand acteur du Net en Grande-Bretagne.En parallèle de l'annonce de ses résultats semestriels, Carphone Warehouse a annoncé qu'il était en discussion avec le numéro un mondial de la téléphonie mobile Vodafone pour un accord de distribution hors Royaume-Uni. Carphone Warehouse pourrait ainsi reprendre l'offensive avec ce client stratégique, qu'il a perdu sur le Royaume-Uni. En effet, le 12 octobre dernier, Vodafone a décidé de délaisser Carphone Warehouse et de lui préférer son concurrent Phones 4u pour commercialiser ses abonnements outre-Manche. Cette perte d'un contrat majeur avait fait chuter ce jour-là le titre Carphone de près de 12% à la Bourse de Londres.Toutefois, ce possible nouveau contrat stratégique avec Vodafone ne rassure pas les investisseurs: le titre Carphone Warehouse est en baisse de 4,10% à 282,42 pence à la Bourse de Londres en milieu d'après-midi.Vodafone dément une entrée du russe Alfa dans son capitalLe premier groupe mondial de téléphonie mobile a démenti dans la matinée les révélations du Times qui indiquait dans son édition du jour que la holding russe Alfa avait approché Vodafone pour prendre 20% de son capital pour 15 milliards de livres (22,4 milliards d'euros). "Il n'y a aucune discussion en cours et ces informations sont sans fondement", a déclaré un porte-parole de Vodafone à l'AFP. Le Times indiquait qu'Alfa Group, qui contrôle le deuxième opérateur russe de téléphonie mobile Vimpelcom, avait approché Vodafone pour créer une co-entreprise, ou pourquoi pas fusionner les deux sociétés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :