TUI revoit ses prévisions à la baisse sur fond de hausse du prix du pétrole

 |   |  317  mots
L'optimisme de TUI semble s'effacer peu à peu. Alors que le groupe allemand de tourisme et de transport maritime avait affiché sa confiance en mai dernier sur ses perspectives (voir ci-contre), il semble bien plus prudent à court terme. Le groupe a ainsi prévu, à l'occasion de la publication de ses résultats pour le premier semestre 2006, qu'il verrait son résultat opérationnel chuter sur l'ensemble de l'année.TUI souffre en effet des conséquences de la hausse du prix du pétrole sur son activité de transport maritime. Cet impact s'est d'ailleurs déjà fait lourdement sentir sur le deuxième trimestre de l'exercice 2006 du groupe. De fait, malgré une hausse de 25,5% de son chiffre d'affaires sur le premier semestre 2006 à 9,5 milliards d'euros, le résultat opérationnel sur la période s'est inscrit à 42 millions d'euros, en baisse de 55,8% sur un an.Cette situation découle des mauvais chiffres enregistrés notamment sur le deuxième trimestre par la division de transport maritime. Celle-ci a accusé une perte de 41 millions d'euros sur le trimestre contre un bénéfice de 91 millions d'euros un an plus tôt. Le groupe explique que cette perte est liée aux coûts exceptionnels d'intégration de CP Ships, une compagnie maritime rachetée l'an dernier, mais aussi par la baisse des tarifs pour le fret et par la hausse des coûts liée à la flambée du prix du pétrole.Une contre performance qui occulte la progression du résultat opérationnel de la division tourisme au deuxième trimestre à 152 millions d'euros contre 116 millions d'euros un an auparavant.En Bourse, le titre est ainsi sanctionné par ces annonces. Il recule de 4,18% à 14,90 euros à la clôture. Mais le titre pâtit également du vent de panique qui s'abat sur le secteur du transport aérien après l'annonce d'un démantèlement de projets d'attentats en Grande-Bretagne (voir ci-contre).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :