Wall Street en baisse

 |   |  844  mots
Les opérateurs se montrent préoccupés par les prix élevés du pétrole après les commentaires des autorités iraniennes et par ceux du président de la Réserve Fédérale au sujet du ralentissement économique et de l'inflation.

Les marchés d'actions américains clôturent la séance en baisse dans le sillage de la hausse des cours du pétrole, qui repasse au-dessus de la barre des 73 dollars après les commentaires des autorités iraniennes, qui menacent de suspendre leurs exportations. Les indices ont, par ailleurs, accru leurs pertes en début d'après-midi après les commentaires de Ben Bernanke, qui s'exprimait en marge d'un conférence monétaire à Washington. Le président de la Réserve Fédérale souligne que le ralentissement économique est en cours et que les marchés financiers ne doivent pas remettre en question la position de la banque centrale, qui est résolument axée sur une lutte contre l'inflation. Ben Bernanke précise que le consensus est fort au sein du FOMC pour garder l'inflation sur des niveaux bas.

Du côté de l'actualité des entreprises, Circuit City profite d'un changement de recommandation. Dans le secteur des biotechnologies, Adeza bondit de plus de 12%. Sur le front de l'économie, l'indice de l'Institute for Supply Management mesurant l'activité pour le secteur des services est ressorti en baisse à 60.1 pour le mois de mai contre 63 en avril et 60.5 attendu de la part des économistes.

Le Dow Jones clôture en baisse de 1.77% à 11 048.72 points. Le Nasdaq Composite recule 2.24% à 2 169.62 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, cède 1.78% à 1 265.29 points.

Du côté des valeurs, on retiendra Adeza, qui bondit de 12.05% à 15.34 dollars. Le laboratoire indique que son médicament, le Gestiva, destiné à lutter contre les naissances prématurées, va bénéficier du programme accéléré de la FDA (Food and Drug Administration), qui devrait donc donner une réponse définitive d'ici six mois pour sa commercialisation.

Dans le secteur de la restauration, Ryan's Restaurant Group clôture sur une baisse de 3.70% à 11.96 dollars. La chaîne de restaurants a publié ses données pour le mois de mai et a vu ses revenus baisser de 3% à 65.3 millions de dollars, tandis que ses ventes à périmètre constant reculent de 1.7% sur la période.

Dans le secteur des jouets, Russ Berrie abandonne 4.53% à 12.85 dollars. Le fabricant de jouets a publié vendredi soir après la clôture ses résultats pour le premier trimestre. Le chiffre d'affaires est en hausse à 77.4 millions de dollars contre 70.7 millions de dollars l'année dernière à la même époque. Les pertes se creusent à 4.99 millions de dollars contre 1.72 million de dollars un an plus tôt. Ramené à une action, la perte ressort à 24 cents.

Dans le secteur de la distribution, Circuit City finit la séance sur gain de 0.20% à 30.45 dollars. La chaîne de magasins spécialisés dans la distribution de matériel électronique profite des commentaires de PiperJaffray, qui relève sa recommandation sur le titre et passe de " Performance en ligne " à " Surperformer ". L'intermédiaire indique que le distributeur devrait profiter de l'essor des téléviseurs haute définition durant les 12 prochains mois. PiperJaffray revoit également à la hausse son objectif de cour sur le titre de 28.50 à 40 dollars.

Du côté des valeurs financières, CapitalSouth Bancorp recule 0.88% à 22.59 dollars. La banque régionale présente en Alabama et Floride a indiqué qu'elle anticipait pour 2006 un bénéfice par action pro forma d'au moins 80 cents et de l'ordre de 1 dollar pour 2007.

Enfin, dans le secteur immobilier, Technical Olympic USA abandonne 8.90% à 16.48 dollars. Le constructeur de maisons a annoncé que ses commandes pour le deuxième trimestre devraient reculer de 25 à 40% par rapport à l'année dernière.

Sur le marché des changes, le dollar clôture en finalement en hausse alors que selon le preseident la Reserve Federal laisse entrevoir d'autre resserrements monétaires. La devise européenne finit la séance en baisse après avoir touche son plus haut niveaux depuis 13 mois plus tôt dans la journée L'euro finit la séance au-dessus de la barre des 1.29 à 1.2920 contre 1.2924 en fin de semaine dernière. Même tendance pour la devise japonaise, de son côté, clôture la séance en repli au dessus de la des 112 yens pour un dollar à 112.06 contre 111.63 vendredi.

Sur les marchés obligataires, les taux se tendent après le discours du président de la Réserve Fédérale, qui prône la lutte contre l'inflation. Le 2 ans finit la séance sous le seuil psychologique des 5% à 4.97% contre 4.91% en fin de semaine dernière. Le 5 ans clôture à 4.94% contre 4.90% vendredi. Le 10 ans, de son côté, se tend de 3 points de base à 5.02%.

Le pétrole clôture finalement la séance en hausse après les commentaires iraniens. L'ayatollah Ali Khamenei a indiqué ce week-end sur la BBC que si des actions étaient menées contre l'Iran, l'approvisionnement en pétrole en provenance de la région serait remis en question. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance juillet clôture en légère progression à 72.60 dollars contre 71.34 dollars la semaine dernière et après avoir testé un plus haut à 73.84 dollars plus tôt dans la journée.

Copyright Investir

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :