Les journaux gratuits soutiennent les résultats de Metro International

 |   |  350  mots
Malgré une concurrence accrue, l'éditeur de journaux gratuits suédois a dégagé un bénéfice net annuel en 2006 de 9,97 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 320 millions d'euros. Les éditions de Metro, qui ont été lancées il y a plus de trois ans, ont vu leur marge opérationnelle progresser de 40% sur un an.

L'éditeur de journaux gratuits suédois Metro International a renoué avec les bénéfices en 2006, porté par des ventes en progression partout dans le monde, selon un communiqué publié ce mardi. Le groupe a dégagé un bénéfice net annuel en 2006 de 9,97 millions d'euros contre une perte de 5,4 millions en 2005. Dans le même temps, il a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 320,2 millions d'euros, en hausse de 15,8% sur le précédent.

Pour le seul dernier trimestre, Metro international a vu son bénéfice net doubler à 8,8 millions d'euros contre 4,5 millions au dernier trimestre 2005. D'octobre à décembre, il a réalisé un chiffre d'affaires de 95 millions d'euros en progression de 22,6% sur un an. "2006 a été une année marquante pour Metro International. Nous avons enregistré notre premier bénéfice net" annuel, a commenté le PDG Pelle Törnberg, cité dans le communiqué.

Pelle Törnberg, qui quittera ses fonctions cette année, souligne que le quatrième trimestre est "traditionnellement le trimestre le plus solide et il n'a pas fait exception" l'an passé. Les éditions de Metro, qui ont été lancées il y a plus de trois ans, ont vu leur marge opérationnelle progresser de 40% sur un an, relève-t-il par ailleurs.

"La concurrence s'est considérablement accentuée en 2006. 230 quotidiens gratuits sont publiés dans 41 pays, soit 34,8 millions d'exemplaires quotidiennement en incluant Metro", ajoute le PDG."En dépit de la vive concurrence (...), Metro continue d'attirer des annonceurs de qualité et permet de croître les ventes et d'améliorer les marges", estime-t-il néanmoins.

Par zone géographique et sur l'année, les ventes du groupe ont progressé de 8,2% en Suède, de 9,4% en Europe du Nord, de 26,4% dans le sud de l'Europe. Elles ont également bondi de 15,5% aux Etats-Unis et de 10,73% dans le reste du monde. Metro est publié dans plus de 100 villes de 20 pays en Europe, en Amérique du Nord et du Sud ainsi qu'en Asie.

A la Bourse de Stockholm, en début d'après midi, le titre grimpait 7,07% à 10,60 couronnes dans un marché en hausse de 0,25%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :