Le budget des universités atteindra 15 milliards d'euros en 2012

 |   |  235  mots
Il va augmenter d'un milliard par an pendant cinq ans, selon un accord signé ce mercredi 28 novembre entre le Premier ministre et la Conférence des présidents d'université. Cette signature intervient à la veille d'une nouvelle journée de mobilisation estudiantine.

Un accord signé entre le Premier ministre et la Conférence des présidents d'université (CPU), ce mercredi 28 novembre, prévoit d'augmenter le budget des universités d'un milliard d'euros chaque année pendant cinq ans. En 2012, ce budget serait ainsi de 15 milliards d'euros au lieu de 10 milliards actuellement.

Ce "protocole-cadre en vue de la conclusion d'un contrat national pour la réussite des universités" conclu entre François Fillon et Valérie Pécresse, d'une part, et Jean-Pierre Finance, premier vice-président de la CPU, d'autre part, traduit une des promesses de campagne du candidat Sarkozy.

Cette signature intervient à la veille d'une journée de mobilisation lancée par la Coordination nationale étudiante, structure dont ne font pas partie les syndicats étudiants, et alors que la tension est en train de retomber dans les facultés. A la quatrième semaine d'agitation estudiantine, François Fillon a beau jeu de relever que, face à la "crainte infondée d'un désengagement de l'Etat, notre réponse est claire et sans ambiguïté" et de scander que l'enseignement supérieur sera la "principale priorité budgétaire pendant cinq ans".

Ce plan, précise le Premier ministre, vise les deux objectifs de "démocratisation des études universitaires" et de "rayonnement scientifique et intellectuel de la France". La première université française n'arrive qu'à la 43ème place du classement de Shanghai qui fait référence.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :