Banques japonaises : Shinsei qui rit, Sumitomo qui pleure

La Shinsei Bank Ltd, première banque nipponne à avoir été rachetée par des intérêts étrangers, affiche un bond de 63% de son bénéfice net trimestriel. Celui de la Sumitomo Trust & Banking recule, lui, de près de 9%.

C'est l'époque des annonces de résultats trimestriels au Japon, notamment dans le secteur financier. Il s'agit du premier trimestre de l'exercice fiscal, à savoir la période d'avril à fin juin. Ce lundi, deux grands acteurs de la banque au Japon ont affiché des résultats trimestriels divergents.

La bonne nouvelle est pour Shinsei Bank Ltd, première banque nipponne à avoir été rachetée par des intérêts étrangers. Elle affiche un bond de 63% de son bénéfice net sur trois mois à 31,2 milliards de yens (200 millions d'euros) grâce à la progression des prêts et des commissions.

A l'inverse, la Sumitomo Trust & Banking, cinquième banque de l'archipel par la capitalisation boursière, voit ses résultats piquer du nez en ce début d'année fiscale. Ils reculent de 8,9%, de 26,9 à 24,5 milliards de yens (160 millions d'euros) et ses revenus plongent dans le même temps de 38% à 231 milliards.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.