Wall Street limite son repli

Les indices américains terminent la séance non loin de leurs niveaux de la veille et surtout bien au-dessus de leurs plus bas du jour. En clôture, le Dow Jones abandonne 0,12% à 12.845,78 points, le Nasdaq recule de 0,32% à 2.451,07 points. Quelques grandes financières ont rebondi. Mais Countrywide Financial perd encore plus de 10%.

Plus de peur que de mal à Wall Street. Les indices américains, en forte baisse en début de séance, à la suite de chiffres une nouvelle fois décevants sur le plan de l'immobilier, finissent non loin de leurs niveaux de clôture de la veille. En clôture, le Dow Jones abandonne 0,12% à 12.845,78 points, le Nasdaq recule de 0,32% à 2.451,07 points. Ils perdaient plus de 2% une heure encore avant la clôture. Les achats à bon compte de fin de journée l'ont emporté sur les craintes, persistantes, de propagation à l'ensemble de l'économie des problèmes de crédit à l'immobilier. Les grandes financières ont notamment rebondi, à l'image de JPMorgan ou de Citigroup, en hausse de plus de 4%.

Plusieurs statistiques étaient programmées aujourd'hui. La plus surveillée était celle des mises en chantier de logements. Ceux-ci ont reculé au rythme annualisé de 1,381 million d'unités le mois dernier, contre 1,405 million d'unités attendu. Le nombre de permis de construire délivrés a également plié le mois dernier, au rythme annualisé de 1,373 million d'unités. Le consensus établi par Reuters tablait sur 1,40 million de permis de construire, après 1,413 million en juin. C'est le plus bas niveau depuis octobre 1996. Les inscriptions au chômage ont pour leur part augmenté de 6.000 à 322.000 au cours de la semaine achevée le 11 août. Les analystes tablaient sur une légère diminution à 313.000. Enfin, l'indice de la Fed de Philadelphie est retombé à 0 pour le mois d'août, contre 9,2 points en juillet.

Le baril de pétrole de référence WTI s'établit à 70,80 dollars, en net repli de plus de 2,50 dollars par rapport à la veille.

Du côté des valeurs, Countrywide Financial a tiré l'ensemble d'une ligne de crédit d'une valeur de 11,5 milliards de dollars, au lendemain de craintes de faillite. Le numéro un du crédit immobilier aux Etats-Unis a par ailleurs annoncé qu'il allait accélérer son projet de transférer l'activité de production de prêts immobiliers à sa filiale Countrywide Bank. Le titre avait terminé la séance hier sur une chute de 16%. Il perd encore 10,99% à 18,95 dollars.

Et parmi les quelques publications de résultats du jour, Amgen a annoncé révisé à la baisse sa prévision de bénéfice par action pour 2007, dans une fourchette de 4,13 à 4,23 dollars, contre 4,28 dollars auparavant. Le premier groupe de biotechnologie au monde va par ailleurs réduire de 14% ses effectifs. Le titre glisse de 2,33% à 49,41 dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.