Nouvelles rumeurs d'intérêt d'Infosys sur Capgemini

Encore portée par une perspective de rachat par l'indien Infosys Technologies, l'action de la première SSII européenne s'adjuge ce jeudi encore plus de 3,6% à 56,96 euros.

La spéculation est récurrente sur Capgemini. Le titre du groupe français de services informatiques est à nouveau bien orienté à la Bourse de Paris ce jeudi matin. Encore portée par une perspective de rachat par l'indien Infosys Technologies, l'action de la première SSII européenne prend 3,68% à 56,96 euros. Le titre a pris la tête des valeurs vedettes dans un marché parisien en hausse de 0,74%.

La semaine dernière, le numéro deux indien des logiciels a fait part de sa volonté d'effectuer de nouvelles acquisitions. Selon le Times of India, il aurait entamé des négociations avec quatre sociétés dont Capgemini et les branches services du néerlandais Philips et de l'allemand Siemens. Fin juin, la presse indienne avait déjà évoqué l'intérêt du groupe indien pour Capgemini, en citant des "sources industrielles proches du dossier". Infosys avait immédiatement réagi en qualifiant l'information de "spéculation".

Infosys, qui a fait la renommée mondiale de l'Inde dans l'informatique, a dégagé un bénéfice net de 899 millions de dollars, en 2006, en hausse de 56% sur un an, pour un chiffre d'affaires de 3,1 milliards. La société a profité de l'explosion des délocalisations informatiques. La différence de grandeur entre les deux sociétés laisse perplexe: un vendeur d'actions de BRICS Securities à Bombay a confié, à l'Agence Française de Presse (AFP), que Infosys pourrait avoir les yeux plus gros que le ventre en convoitant Capgemini qui a réalisé sur l'exercice clos au 31 mars 2007 un chiffre d'affaires de 10,35 milliards de dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.