Un russe s'intéresse aux marques Jaguar et Land Rover

L'oligarque russe Oleg Deripaska, patron du constructeur automobile GAZ est intéressé par les marques Jaguar et Land Rover mises en vente par Ford. Les constructeurs indiens Tata Motors et Mahindra & Mahindra, ainsi que les fonds américains TPG et Ripplewood ont également manifesté leur intérêt.

L'oligarque russe Oleg Deripaska, patron du constructeur automobile GAZ est intéressé par les marques Jaguar et Land Rover mises en vente par Ford, croit savoir l'hebdomadaire allemand WirtschaftsWoche dans sa dernière édition. Citant des sources de Ford, WirtschaftsWoche précise que Oleg Deripaska pourrait aussi se porter acquéreur de Volvo si le deuxième constructeur automobile américain décidait de mettre en vente sa marque suédoise.

Intérrogée par le magazine allemand, une porte-parole de GAZ Group déclare: "Nous avons déjà fait savoir que nous sommes intéressés par des fusions et acquisitions pour assurer notre croissance". Une autre société contrôlée par Deripaska, Basic Element, a accepté en mai d'investir 1,54 milliards de dollars dans l'équipementier automobile canadien Magna.

Lors de la présentation de ses comptes semestriels la semaine dernière, les dirigeants de Ford avaient reconnu qu'ils avaient reçu des marques d'intérêt pour ses marques Jaguar et Land Rover. Les constructeurs indiens Tata Motors et Mahindra & Mahindra, ainsi que les fonds américains TPG et Ripplewood, ont aussi manifesté de l'intérêt pour Jaguar et Land Rover. Selon le journal indien Hindustan Times de samedi, une délégation de Tata - le premier constructeur indien de cars et de camions - est arrivée à Londres et espère avoir accès aux comptes des deux marques britanniques de Ford dans la semaine.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.