MAN optimiste pour son activité poids lourds en 2007

Le conglomérat industriel allemand, qui espère toujours fusionner avec le suédois Scania pour former le numéro un européen des poids lourds, a annoncé mardi tabler sur une nouvelle hausse des ventes et de sa rentabilité dans les camions cette année.

Le conglomérat industriel allemand MAN est optimiste pour l'exercice en cours. Le groupe, qui espère toujours fusionner avec le suédois Scania pour former le numéro un européen des poids lourds, a annoncé mardi tabler sur une nouvelle hausse des ventes et de sa rentabilité dans les camions cette année.

Les livraisons de la filiale MAN Nutzfahrzeuge devraient grimper de 10% après 87.160 unités vendues l'an dernier. La marge d'exploitation devrait monter quant à elle à 8,5% contre 7,7% en 2006, précise le groupe dans un communiqué.

Le groupe a bien commencé l'exercice avec une hausse des commandes de 38% en janvier-février sur un an à 2,2 milliards d'euros. MAN, numéro trois européen des poids lourds, a lancé à l'automne 2006 une offre publique d'achat sur Scania de 10,3 milliards d'euros qui pointe à la deuxième place, pour donner naissance à un nouveau leader sur le continent avec une part de marché de près de 29%.

Mais, il a dû la retirer devant l'opposition des grands actionnaires de Scania, dont son premier actionnaire le constructeur allemand Volkswagen.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.