Dubaï prêt à avaler l'américain Landmark Aviation

Le fonds d'investissement Dubaï Aerospace Entreprise (DAE) s'apprête à mettre la main sur Landmark Aviation & Standard Aero que souhaite céder Carlyle. Une opération évaluée à 1,5 milliard de dollars. Reste encore à Washington à donner son aval.

Après SR Technics en septembre dernier, le fonds d'investissement Dubai Aerospace Entreprise (DAE) souhaite racheter un poids lourd de la maintenance aéronautique, à savoir Landmark Aviation & Standard Aero. Cette dernière est actuellement entre les mains d'un autre fonds, Carlyle, qui n'a pas souhaité faire de commentaires sur cette rumeur. L'opération est évaluée à 1,5 milliard de dollars.

Toutefois l'opération n'est pas encore totalement finalisée. Elle doit être soumise au feu vert des autorités américaines, une partie des activités de Landmark Aviation & Standard Aero étant liées à la défense. De ce fait, Washington a 90 jours pour faire valoir ses éventuelles objections. Or, on se souvient que l'an dernier la tentative de rachat de 5 terminaux portuaires américains par Dubaï Ports World - également contrôlé par l'Etat de Dubaï - s'était heurtée à l'hostilité du Congrès américain.

Crée en février 2006 par Sheikh Ahmed bin Saeed ad-Maktoum, également président-fondateur de la compagnie amérienne Emirates, DAE s'était fixée comme objectif d'investir 15 milliards de dollars sur dix ans pour faire de l'emirat de Dubaï un point de passage incontournable de la filière aéronautique. Si cette nouvelle opération se concrétise, le montant des investissements se situerait alors à 3 milliards de dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.