Colgate Palmolive : le quatrième trimestre sauve l'année

 |   |  409  mots
Grâce à un quatrième trimestre soutenu, le groupe américain a réussi à enregistrer l'an dernier une stabilité de son résultat à 1,35 milliard de dollars. De son côté, le chiffre d'affaires a progressé de 7,5% à 12,23 milliards.

Colgate Palmolive, le géant américain des produits de soins (marque Colgate, Palmolive, Soupline, Ajax, aliments pour chiens et chats Hill's aux Etats-Unis...) a sauvé son année 2006 grâce aux excellents résultats enregistrés au quatrième trimestre. Du coup, Colgate Palmolive annonce une stabilité de son profit net à 1,35 milliard de dollars, pour un chiffre d'affaires en hausse de 7,5% à 12,23 milliards, supérieur aux 12,15 milliards prévus par les analystes.

Le groupe prévoit pour l'année 2007 une poursuite des "excellentes" tendances des ventes et des bénéfices de l'an dernier, affirme le président Ian Cook, cité dans un communiqué.

Le groupe, qui a entamé une restructuration au quatrième trimestre 2004 et compte boucler celle-ci à la fin 2008, a provisionné l'an passé 286 millions pour son plan de redressement, soit 52 cents par action. Le bénéfice 2006 a aussi été grevé par des dépenses de 48 millions (9 cents par action) pour la prise en compte des stock-options maison, mais a gagné 38 millions de dollars (7 cents par action) après la cession d'une activité au Canada. Hors exceptionnels, le bénéfice par action revient à 3 dollars, mieux que les 2,90 dollars prévus par les analystes.

C'est donc sur la fin de l'année que le groupe a montré de bonnes dispositions. Les résultats au quatrième trimestre sont meilleurs que prévu, avec une hausse de 11% à 401,2 millions de dollars - 73 cents par action-, par rapport à un quatrième trimestre 2005 grevé par les charges pour restructuration. Hors exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 80 cents, supérieur aux 77 cents envisagés par le marché.

Le chiffre d'affaires trimestriel a également progressé de 10,5% sur un an à 3,21 milliards de dollars, supérieur à l'estimation de 3,12 milliards faite par le marché. Le groupe a profité en fin d'année d'une hausse de 14% des ventes en Amérique Latine, qui représente le quart de son chiffre d'affaires et où Colgate dispose de positions solides, notamment une part de marché de près de 74% sur le marché des dentifrices (marque Total en particulier) et de 37% pour les brosses à dents.

Les ventes ont été soutenues (+ 12,5%) en Europe et dans le Pacifique Sud au quatrième trimestre, grâce en particulier à un effet change favorable. Aux Etats-Unis, elles ont progressé de 7%, le groupe ayant augmenté de plus de 10% ses dépenses publicitaires et réussi à augmenter de 0,5 point sa part de marché dans les dentifrices. Colgate reste leader dans le pays avec 37,5% du segment.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :